La vie est fragile et peut être courte. Chaque jour, des faits divers nous rappellent que les accidents ôtent la vie à des milliers de français chaque année. Et les stars sont logées à la même enseigne. La célébrité n’empêche en effet pas d’avoir des accidents, et peut même parfois multiplier les risques. Retour sur le destin de plusieurs stars françaises qui ont frôlé la mort et qui auraient pu nous quitter bien trop tôt.

Jenifer : un accident de la route traumatisant

Les faits remontent au 6 mars 2017. Après avoir donné un concert dans le nord de la France, la chanteuse et ses musiciens prennent la route. Mais alors qu’ils se trouvent sur l’autoroute A1, le van de Jenifer percute une voiture qui était stationnée sur la bande d’arrêt d’urgence. Malheureusement, deux personnes perdent la vie dans cet accident. Pour TF1 et l’émission 7 à 8, Jenifer était revenue sur cet évènement :

« J’étais complètement brisée. Je n’avais plus le courage de remonter sur scène avec cet épisode tragique. J’en étais arrivée presque à culpabiliser. Si je n’avais pas été chanteuse, et si je n’étais pas sur scène, et si on n’avait pas pris ce van. Et si… Avec des « si », on peut réécrire beaucoup de choses« .

Dany Boon, à quelques centimètres de mourir sur scène

S’il est l’heureux réalisateur de Bienvenue chez les ch’tis, Dany Boon est avant tout comique. Il a donc l’habitude de se produire sur scène pour rencontrer son public. Mais c’est aussi sur scène qu’il aurait pu perdre la vie. Cela s’est passé à Liège, en Belgique, à l’occasion de la représentation de son spectacle Trop Stylé. Une immense barre métallique est tombée, et s’est écrasée à seulement quelques centimètres de la star.

Paga frôle la mort après un mauvais diagnostic

Handicapé par des douleurs au ventre très intenses, Paga fait une prise de sang qui ne révèle rien. Les faits remontent au 18 octobre 2020 et la star des Marseillais est à ce moment-là victime d’un mauvais diagnostic qui aurait pu lui coûter la vie, comme il l’explique sur Instagram à l’époque :

« Je me suis fait opérer de l’appendicite. Bon à la base, ce n’est rien, mais ça fait 72 heures. SOS Médecins s’est trompé dans la prise de sang. Donc ça fait 72 heures que je suis KO technique. J’avais une douleur incroyable. J’étais à la limite de la péritonite. J’ai eu de la chance« .

Ingrid Chauvin voit son père décédé après un accident de la route

En 2003, la comédienne qui tenait le rôle principal de la série policière Femmes de loi est victime d’un terrible accident de la route. Si elle s’en sort miraculeusement, le choc a néanmoins été particulièrement rude. Et quelques années plus tard, elle acceptait de revenir sur ce moment, expliquant avoir vu une lumière blanche :

« Ce n’était pas une expérience de mort imminente, mais plutôt une sortie de corps. J’étais dans le coma, en pleine hémorragie interne et, à ce moment-là, j’ai vu une lumière blanche. Je me suis alors sentie envahie par une sensation cotonneuse, très agréable. Et là, est apparu mon père qui était décédé un mois avant. Il m’a dit que mon heure n’était pas encore venue. A la suite de quoi je me suis retrouvée brusquement dans mon corps et j’ai ressenti une souffrance physique infinie« .

Benjamin Castaldi : la vie ne tient qu’à un fil

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, les chroniqueurs ont l’habitude de raconter des anecdotes plus ou moins importantes sur leur vie privée ou professionnelle. Benjamin Castaldi s’est confié sur le jour où il a tout simplement failli perdre la vie. Et il ne parle pas d’un accident de moto, mais d’un moment où il a compris à quel point, finalement, la vie était fragile :

« J’ai failli mourir sur le Loft 2, il y avait des pommes d’amour, vous savez les pommes d’amour, avec le sucre. J’ai croqué dedans et en fait, le sucre s’est collé au fond de ma gorge, j’ai vraiment failli crever. Comme quoi, ça tient à rien« .

Nathalie Marquay, atteinte d’une leucémie, victime elle aussi d’un mauvais diagnostic

Les faits remontent à 1997, la Miss France est en voyage en Martinique et ne se sent pas bien. Les médecins qu’elle rencontre pensent qu’elle a la dengue. Elle en voit huit différents, jusqu’à ce qu’un dernier lui indique enfin ce qu’elle a. « Il s’est demandé comment se faisait que j’étais encore vivante. Je serai restée une heure chez moi ou une demi-journée, j’étais morte » expliquait l’épouse de Jean-Pierre Pernaut, qui a pu être soignée par la suite.