Jean-Pierre Pernaut est atteint d’un cancer des poumons. Le célèbre journaliste est combatif et se veut rassurant. Il peut aussi compter sur Lou Pernaut, sa fille, et sur Nathalie Marquay, son épouse, pour s’exprimer en son nom sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Jean-Pierre Pernaut ne voulait pas que cela se sache tout de suite. En effet, c’était au mois de mai qu’il apprenait qu’il était atteint d’un cancer des poumons. Plus de six mois plus tard, l’information a filtré dans la presse. Alors, Nathalie Marquay s’est rendue sur le plateau de Touche pas à mon poste pour évoquer le maladie de son mari. Et Lou Pernaut, leur fille, a délivré un poignant message sur les réseaux sociaux. Quant à Jean-Pierre Pernaut, il a fait une vidéo pour s’adresser au public. Une vidéo dans laquelle il donne quelques détails sur sa façon de lutter contre son cancer. Le tout avec son célèbre sourire et ce ton rassurant que ses fans lui connaissent bien. nous vous raconte tout.

Jean-Pierre Pernaut affronte un cancer des poumons

Nathalie Marquay s’est donc rendue sur le plateau de son ami Cyril Hanouna pour donner des détails sur l’épreuve qu’est en train d’affronter Jean-Pierre Pernaut. C’était pour la première fois dans le documentaire de Guillaume Genton que le journaliste évoquait son cancer des poumons. Un documentaire intitulé Jean-Pierre Pernaut, la vie d’après et qui sera diffusé le 9 décembre prochain sur C8. Mais l’information exclusive a fuité et le journaliste a donc joué cartes sur table.

Sur le plateau de TPMP, l’ambiance est lourde mais l’épouse de Jean-Pierre Pernaut souhaite que chacun garde espoir. En effet, comme elle le dit si bien, un cancer n’est pas toujours synonyme de mort. Et ce n’est pas le premier que son mari doit combattre. Les lecteurs d’nous s’en souviennent sans doutes, Jean-Pierre Pernaut a déjà vaincu un cancer de la prostate par le passé. Ils savent aussi que Nathalie Marquay possède une forte intuition et qu’elle est dans le vrai en souhaitant rester optimiste. Alors que tout le monde est sous le choc, c’est donc l’espoir et les encouragements qui prennent le relais.

Le discours de Jean-Pierre Pernaut devant les caméras de Guillaume Genton est bluffant. En effet, il semble minimiser ce qui lui arrive. Et ses fans reconnaitront bien là sa force de caractère.

Nathalie Marquay ne minimise pas du tout ce que traverse son mari, et par extension, sa famille. En effet, un cancer des poumons n’est pas anodin et elle le sait pertinemment. Mais cela ne l’empêche pas de garder espoir en l’avenir. Elle a confiance en Jean-Pierre Pernaut, en elle et en ses enfants. L’épouse du journaliste et ancienne Miss France exhorte ainsi le public à garder espoir et à rester positif pour soutenir notre JPP national.

Une famille soudée dans les bons comme dans les mauvais moments

Pour terminer son intervention sur ce sujet, l’épouse de Jean-Pierre Pernaut va faire une étrange révélation. En effet, elle a fait non pas un mais deux rêves prémonitoires concernant le cancer des poumons de son mari. Deux rêves pour deux cancers des poumons consécutifs donc. Le premier apparu en mai et le deuxième apparu au mois de septembre, diagnostiqué au mois d’octobre.

Juste avant ce témoignage poignant de Nathalie Marquay, Lou Pernaut avait elle aussi brisé le silence sur les réseaux sociaux. « Merci pour vos nombreux messages concernant ma famille. Mon père est en effet atteint d’un cancer des poumons depuis quelques mois. Heureusement, il a été pris en charge à temps, ne vous inquiétez pas. C’est un chemin encore long mais on y croit. Je vous demande de rester bienveillants et de respecter notre vie privée avant tout. Je vous embrasse très fort. », écrivait Lou Pernaut.

En effet, elle faisait elle aussi savoir sur les réseaux sociaux que sa maman se rendait sur le plateau de TPMP ce lundi 22 novembre. Et que cela avait pour objectif de mettre les choses au clair concernant l’état de santé de son papa, Jean-Pierre Pernaut. nous adresse tous ses encouragements et son soutien au journaliste et à sa famille. Malgré la force de caractère des Pernaut, ce ne sont évidemment pas des moments faciles à vivre.