Ce mercredi 20 janvier, Jean-Pierre Pernaut et sa femme Nathalie Marquay ont fait une apparition surprise dans A prendre ou à laisser sur C8. L’ancien présentateur du JT de 13h sur TF1 a été alpagué par une candidate. Il a fini par allé saluer de près cette fan complètement surexcitée.
Jean-Pierre Pernaut a fait ses adieux aux téléspectateurs du JT de 13 heures sur TF1. Mais il n’a pas disparu des écrans pour autant ! En effet, ce mercredi 20 janvier, il a rendu visite à Cyril Hanouna sur le plateau d’À prendre ou à laisser. Accompagné de son épouse Nathalie Marquay, le journaliste n’est pas passé inaperçu. En effet, parmi les candidats, une femme prénommée Sandrine s’est aussitôt mise à s’agiter. Surnommé « La Maternelle », elle a ensuite pris la parole pour indiquer à Jean-Pierre Pernaut qu’elle le regardait tous les jours.

« Je l’adore, je l’adore ! », s’est-elle écrié en l’apercevant dans le studio. Pourtant, ce n’était pas une vraie surprise. En effet, Cyril Hanouna avait prévenu tous les participants de la venue de Jean-Pierre Pernaut. Mais il faut croire que Sandrine n’avait pas voulu y croire. Trop beau pour être vrai. La fan a en tout cas fait rigolé le jeune retraité. « Je le savais en rentrant. Je me suis dit : “Sandrine, elle aimait bien le journal 13 heures !” », s’est en effet amusé le père de Lou Pernaut.

« Je regarde tous les jours à midi ! »,

« Je regarde tous les jours à midi ! », a expliqué Sandrine entre ses deux vitres de plexiglas. « A midi c’est Jean-Luc Reichmann hein… », a alors rétorqué Cyril Hanouna en se moquant gentiment d’elle. Au sein de la rédaction de nous, on a adoré cette remarque bien placée. Mais pour Sandrine, c’est comme si elle était rentrée par une oreille et ressortie par l’autre ! « Je vous assure, avant je vous regardais tous les jours ! A 13h, j’ai rien à faire ! », a-t-elle avoué à Jean-Pierre Pernaut.

« Maintenant c’est fini, lui a fait remarqué ce dernier. Maintenant c’est le samedi à 13h45. » Le journaliste officie désormais en effet sur LCI. « Vous êtes un homme exceptionnel, lui a continué Sandrine, que personne ne pouvait arrêter. “J’ai le cœur qui bat à 100 à l’heure, je vous assure, à 100 à l’heure ! Je n’y crois pas, que vous êtes là. »

Complètement hors d’elle, elle ne pouvait plus s’arrêter de parler : « Monsieur Jean-Pierre, avec sa femme Nathalie… Je pense que j’ai gagné le gros lot ! » Peut-être pour calmer le jeu, Jean-Pierre Pernaut a joué la carte du présentateur ému. « Ça, je ne peux pas laisser passer… », a-t-il lâché. Il s’est alors levé de son siège et s’est approché de Sandrine. Il l’a salué d’un check du coude et a donc brisé les deux mètres de distance. Mais l’équipe de C8 a tenu à préciser que les candidats étaient régulièrement testés. Car tous sont censés être négatifs au Covid-19. Ouf !