Après Charlotte Gainsbourg il y a quelques années, Jane Birkin vient elle aussi d’être victime d’un accident vasculaire cérébral ce 6 septembre 2021. Comme une histoire qui se répète pour la famille Gainsbourg.

Ce lundi 6 septembre 2021, une communication de l’Agence France Presse annonce que Jane Birkin a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Selon les premières informations, la mère de Charlotte Gainsbourg serait aujourd’hui hors de danger. Pourtant, elle est véritablement passée à deux doigts d’une échéance fatale. Distractify vous livre donc plus d’informations qui en rappellent malheureusement une autre.

Jane Birkin : victime d’un AVC après l’hématome cérébral de sa fille

Une angoisse terrible

 

Quelques heures avant l’annonce du décès de Jean-Paul Belmondo, une autre triste nouvelle faisait la une de l’actualité. L’Agence France Presse a effectivement publié un communiqué dans lequel l’accident vasculaire cérébral de Jane Birkin est évoqué. Selon les premiers éléments, les faits se seraient déroulés il y a déjà quelques jours, mais avaient été gardés secrets. En effet, l’ex-femme de Serge Gainsbourg et sa famille préféreraient que le calme règne autour d’elle. D’ailleurs, la suite du message partagé par l’Agence France Presse semble le confirmer : ” Elle se porte bien, aussi ses proches souhaitent qu’on respecte la tranquillité. Jane a hâte de retrouver son public “.

Cependant, Jane Birkin paraît bien avoir frôlé la mort. Il reste donc à espérer que son état de santé puisse améliorer même si pour l’instant sa situation l’oblige à annuler tous ses rendez-vous professionnels. Attendue au Festival de Deauville, la chanteuse et comédienne ne sera pas présente. Ce qui est, bien évidemment, tout à fait compréhensible même si cela est un véritable déchirement pour ses fans. En tout cas, cet incident rappelle malheureusement le gros problème rencontré par sa fille Charlotte Gainsbourg il y a quelques années. En effet, la compagne d’Yvan Attal a elle aussi subi un AVC.

” 150 ml de sang dans la tête “

Il y a une dizaine d’années, la fille de Jane Birkin connaissait effectivement un accident lors d’une sortie en mer. ” Tirée par un jet-ski qui allait trop vite, j’ai chuté et frappé l’eau qui, à partir d’une certaine vitesse, et aussi dur que du béton “. Lors de cette interview accordée au magazine l’Équipe en 2019, Charlotte Gainsbourg revenait d’ailleurs sur les conséquences terribles de cet événement qui lui laissera de lourdes séquelles. En effet à partir de ce moment, l’actrice commence à se plaindre de violents maux de tête. Suite à une batterie d’examens, le verdict des médecins ne montre rien d’alarmant. Pourtant, la situation est toute autre puisque très peu de temps par la suite, un nouveau diagnostic vient contredire le premier. Distractify vous révèle dans quelle mesure.

 

La fille de Jane Birkin aurait pu effectivement mourir à chaque instant. ” J’avais 150 millilitres de sang dans la tête, j’ai échappé de peu à la mort. Un vaisseau sanguin de mon cerveau avait rompu. J’ai saigné pendant un mois et demi sans le savoir “. Immédiatement, une intervention chirurgicale est alors programmée dans les heures qui suivent. Charlotte Gainsbourg est prise en main par l’équipe médicale de la clinique Monceau à Paris ; sans plus tarder, elle est alors amenée en salle d’opération. Fort heureusement, l’intervention se déroule sans problème pendant que Jane Birkin reste aux côtés de la malade. On peut donc affirmer sans la moindre exagération que Charlotte Gainsbourg revient vraiment de très loin.

 

Tous les engagements sont annulés

Pour revenir à l’accident vasculaire cérébral de Jane Birkin qui a eu lieu ces jours derniers, l’agent artistique de la célèbre Britannique a décidé de faire un communiqué dans la presse. En effet, l’état de santé de la septuagénaire ne semble pas lui permettre d’honorer ses engagements pour une période indéterminée. Ce message précise ainsi qu’elle annule toutes les rencontres prévues avec le public. ” Les médecins de Jane Birkin nous informent que suite à son AVC, celle-ci doit se reposer jusqu’à la fin de l’année avant de retrouver son public en 2022 ”. Avant de rajouter que : ” Toutes ses activités (dont les trois concerts qu’elle devait donner à la philharmonie de Paris les 18, 19 et 20 septembre) sont donc reportées à une date ultérieure “.

 

Si bien évidemment, il s’agit d’une très grosse déception pour ses plus fidèles admirateurs, la prudence semble néanmoins véritablement s’imposer. Il est vrai qu’un tel problème de santé peut malheureusement avoir de terribles conséquences et nécessite alors une attention très particulière. En toute logique, Jane Birkin devrait ainsi suivre un traitement médical adapté et surtout être suivie de près par les médecins. Aussi, elle pourra certainement compter sur la présence de sa fille pour lui remonter le moral dans cette période particulièrement très compliquée. Après avoir elle-même gardé le chevet de son enfant lors de son hospitalisation, les rôles sont donc aujourd’hui inversés.