L’humoriste et acteur français Jamel Debbouze figure parmi les personnalités préférées des français depuis des années. Son capital sympathie est intact, et il semble très apprécié par ses pairs, lui qui fait tout pour repérer les nouveaux talents et les aider à éclore. Il réussit tout aussi bien sa vie de famille puisqu’il est un mari heureux et un père comblé. Mais ce tableau en apparence parfait l’est-il réellement ? Il s’est confié à Nice-Matin et a fait de rares confidences.

Vie de star et vie de famille : est-ce incompatible ?

On ne compte plus le nombre de stars, amoureuses, qui finissent par divorcer. Souvent, les emplois du temps chargé sont les raisons officielles de ces divorces. On ignore s’il s’agit de la principale cause, mais cela doit très certainement jouer beaucoup. En effet, les stars de la télé, de la chanson, du cinéma ou du sport ont un mode de vie particulier. Elles sont souvent loin de chez elles, ce qui rend la vie de couple forcément précaire. Et parfois, cela se termine mal.

Des couples très célèbres n’ont pas survécu à cela. Selena Gomez a rompu avec Justin Bieber après les multiples infidélités de ce dernier (notamment durant ses tournées à l’étranger) ; Tom Cruise a quitté Nicole Kidman alors que la carrière de cette dernière décollait (et lui faisait de l’ombre ?) ; Brad Pitt a quitté Jennifer Aniston pour Angelina Jolie, qu’il a rencontrée sur le tournage de Mr and Mrs Smith… La vie de star offre tant de possibilités que nombreuses sont-celles qui n’ont pas tenu leurs engagements envers leur femme ou leur époux.

amel Debbouze : la vie de famille avant tout

Le comédien et humoriste français est tout à fait conscient que sa vie professionnelle implique des sacrifices familiaux. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’enchaîne pas les spectacles et les tournées partout en France : car sa vie de famille passe avant son travail. Dans les colonnes de Nice Matin, il a fait de rares révélations à ce sujet. Lui qui n’a pas pour habitude de parler de sa vie privée s’est confié.

“Je monte sur scène tous les six ou sept ans. C’est long, en vérité. Mais j’ai besoin d’être en jachère. Sortir de sa famille, ça coûte, ça crée des tensions, malgré tout. Tu n’es chez toi que deux jours par semaine. Tu quittes tout ça, tu pars comme un troubadour, corps et âme vers ton spectacle. Rien d’autre ne compte” explique-t-il. Malgré tout, sa famille semble compter bien plus que ses spectacles. Il poursuit en effet ainsi : “Quand c’est fini, la vie reprend. Et ma chance, c’est que je préfère ma vie à mon métier. Même si je l’adore, qu’il me motive, me nourrit et m’a donné tout ce que j’ai. Mais honnêtement, je préfère être dans mon salon, avec ma famille“.

Une confidence qui peut faire plaisir à sa femme, mais également à ses deux enfants, Léon et Lila Debbouze.

Jamel Debbouze va-t-il arrêter la comédie ?

Que ses fans se rassurent, le comédien ne compte pas tirer un trait sur ce métier qu’il aime tant, bien au contraire. Il reste cependant conscient qu’un jour, il partira à la retraite et qu’il ne montera plus sur scène. Il le sait et semble s’y préparer.

“Tu es moins bon quand tu as le sentiment de ne plus rien avoir à dire. Pas quand les réseaux sociaux le décident. Si ta salle répond moins, tu le sens. Si tu cherches, tu peines, c’est pareil. Le jour où ça m’arrivera… ça ne m’arrivera jamais, en fait. Parce que ça s’arrêtera au stylo. Il n’y aura pas de scène“.

Professionnel et soucieux de son public, Jamel Debbouze compte bien n’offrir que des spectacles de qualité. Il le dit : si un jour son inspiration n’est plus la même, s’il ne croit pas lui-même aux mots qu’il écrit, alors personne ne les entendra. Ce sera la fin de la scène pour lui. Mais l’humoriste a d’autres cordes à son arc. Il est également doubleur (Dr Dolittle, Le Roi Lion), réalisateur (Pourquoi j’ai pas mangé mon père) et producteur (Indigènes, Puisque nous sommes nés).

Si un jour la scène ne l’appelle plus, celui qui est Officier de l’ordre des Arts et des Lettres depuis 2013 trouvera un autre moyen pour exprimer son art, sans jamais mettre de côté sa femme et ses enfants. En attendant, on espère que sa retraite arrivera le plus tard possible.

Il y a quelques années maintenant, Wilfried participait à la première saison de l’émission Le Meilleur pâtissier sur M6. Neuf ans plus tard, dans une interview, le jeune homme a révélé avoir très mal géré ses finances. Il est même passé par un lourd endettement. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va vous en dire plus sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Une exposition trop soudaine

On le sait, passer à la télévision peut parfois entraîner une mise en avant rapide. Du jour au lendemain, les candidats deviennent célèbres et sont approchés par tout le monde. C’était notamment le cas de Wilfried Kissi, ancien candidat du Meilleur pâtissier en 2012. Malgré une élimination au premier épisode, il avait ensuite été contacté pour différentes collaborations :“Les gens vous demandent le même gâteau qu’ils ont vu à la télé pour le baptême de leur fille… On s’est retrouvés (avec sa compagne, ndlr) à faire des mariages du jour au lendemain” a-t-il notamment expliqué.

Père de trois enfants en bas-âge, il cumulait sa passion pour la pâtisserie à son job d’aide-soignant. Et très vite, il gagne des revenus importants. Grisé par l’argent, il dépense sans compter et recourt régulièrement aux paiements en plusieurs fois :”Parfois, en un week-end, je me faisais 3 000 euros. Et là c’est le bordel dans ma tête. Les dépenses, c’est fêtes, voitures, gros 4×4 à 32 000 euros”. Wilfried se met alors à flamber l’argent qu’il perçoit. Et même un peu plus. Enchaînant les fêtes, il n’arrive plus à se lever pour se rendre dans des foires.

Wilfried Kiss endetté jusqu’au cou

Malgré les craintes et la prévention de la part de sa compagne, Wilfried prend la grosse tête. Ce train de vie a rapidement occasionné de gros soucis financiers au sein du ménage :”Ma femme me prévient : ‘Il y en a beaucoup autour de toi qui ne seront pas là quand ça va se casser la gueule, parce que c’est sûr que ça va se casser la gueule”. Tombé dans un puits sans fond et a contracté une dette d’environ 25 000 euros. Il voit débarquer un jour chez lui un huissier de justice, et c’est à ce moment-là, qu’il a pris conscience de sa connerie.

Fort heureusement pour lui, tout est bien qui finit bien. Wilfied Kissi décide de changer de vie. Il quitte Vichy avec sa compagne et ses enfants, pour s’installer dans les Landes pour se recentrer sur le travail et la famille. Le jeune homme décide même d’abandonner la pâtisserie pour redevenir aide-soignant à temps plein. Mais comme sa participation au “Meilleur pâtissier” à marqué les esprits, le maire de la commune dans laquelle il s’installe le reconnaît et prend ses coordonnées. C’est à ce moment-là, que sa nouvelle vie débute.

Une nouvelle vie s’offre à lui

Peu après avoir donné son numéro au maire de la commune où il se trouve, Wilfried Kissi est sollicité pour un mariage. C’est alors, qu’il décide de se lancer en s’associant à d’anciens employés de traiteur. Après s’être refait une petite santé financière, le jeune homme a ouvert un stand de macarons à Pau. C’est le retour du succès. Après cette descente aux enfers, ce papa de 4 enfants est aujourd’hui à la tête de deux pâtisseries et d’un restaurant inscrit au guide Gault et Millau. A la télévision, on a pu le revoir sur M6. En effet, il a fait un petit tour chez Cyril Lignac, dans “Tous en Cuisine“. Comme quoi, il faut toujours croire en ses rêves.