Ce mercredi 6 janvier, Carole, candidate de la tribu du Sud de Koh-Lanta, les 4 Terres, a vécu une journée cauchemardesque, c’est le moins qu’on puisse dire. Elle a été agressée avec son fils. Sur les réseaux sociaux, elle raconte cet horrible moment. La rédaction de nous va revenir sur le pire cauchemar de l’ancienne aventurière.

Koh-Lanta: Carole, victime avec son fils, d’une lâche agression sur un parking

C’est sur son compte Instagram que Carole, l’ancienne candidate de l’équipe des bleus du sud, s’est confiée longuement sur l’agression qu’elle venait de vivre: “Il s’est passé un truc vraiment horrible. J’ai la haine, vous ne pouvez pas savoir… J’ai une haine en tant que maman parce que j’ai été impuissante. J’ai essayé de séparer un acte violent non justifié. Ça a démarré sur un parking pour une place. Impossible de se garer. Il y a eu des gens malveillants” commence-t-elle par dire, encore sous le choc.

L’ancienne aventurière de Koh-Lanta poursuit ensuite son propos et déclare que son fils a demandé aux agresseurs de se calmer, ce qui aurait mis encore plus le feu aux poudres : “Ils nous ont insultés, qui ont tapé sur ma voiture à coups de poing. Mon fils leur a dit de se calmer, ça ne leur a pas plu. On n’a plus le droit de parler !” déclare-t-elle. Les agresseurs s’en sont ensuite pris directement à son fils après qu’il a tenté d’intervenir.

Carole a décidé de porter plainte et demande que justice soit faite

Ainsi, Carole, en larmes et avec la voix tremblante, a décidé de raconter le passage à tabac de son enfant. Une situation délicate pour elle puisqu’elle se sentait impuissante devant l’horreur que vivant son fils : “Ils l’ont insulté. Si vous voyiez mon fils, c’est horrible. Pour me défendre, me protéger, il s’est fait tabasser. Frapper un jeune à deux, avec un poing américain… Pour moi, ce ne sont pas des hommes” déclare-t-elle notamment.

Evidemment, Carole a décidé, à juste titre de porter plainte au commissariat le plus proche et demande que justice soit faite : “Il faut qu’ils paient !“. D’ailleurs, pour montrer à ses agresseurs qu’ils vont devoir payer un moment ou un autre, elle publie une photo d’elle sourcils froncés devant un poste de police avec la légende suivante : “Ils vont payer ces deux fils de p*te“. Une bien triste histoire pour l’ancienne candidate de Koh-Lanta. A la rédaction de nous, on espère que les deux hommes vont être punis en conséquence.