Amel Bent est aujourd’hui devenue une immense star. Entre ses nombreux succès et son rôle de coach dans The Voice, la belle brune peut désormais compter sur un grand nombre de fans. Au sommet de sa gloire, la jeune femme avoue pourtant avoir connu des moments difficiles. Au point, d’avoir ” dormi dehors “. Distractify revient sur les déclarations de la chanteuse.

Amel Bent : ” un instinct de survie “

Un étonnant parcours

Amel Bent sait parfaitement d’où elle vient. Car la jeune femme n’a pas toujours connu les strass et les paillettes. Avant de rencontrer la gloire et l’argent, la jeune femme a vécu dans un certain dénuement. Mais grâce à sa passion et surtout à sa ténacité, elle aura réussi à surmonter toutes les épreuves. Aujourd’hui, la star se considère comme une personne privilégiée. Mais cette réussite, elle ne la doit qu’à sa détermination. Pourtant, elle était loin d’avoir toutes les chances de son côté. Mais elle avait une volonté farouche de se ” sortir de la misère “. Mieux encore, c’était véritablement un but dans la vie.

Amel Bent explique avoir cette rage en elle depuis ses débuts. ” Je courais les castings, car, pour moi, c’était une question de survie”. Bientôt, à l’affiche d’un nouveau film sur France 2, Amel Bent compare d’ailleurs son parcours au rôle qu’elle interprète. Car dans la fiction de France Télévisions, il existe un grand nombre de similitudes entre elle et son personnage de Malika Bellaribi. Toutes deux viennent en effet d’un milieu défavorisé et ont dû ” affronter la barrière sociale, la pauvreté “. Distractify vous explique comment l’artiste s’est battue durant de nombreuses années.

Dans les rues de Paris

Avant de devenir célèbre, Amel Bent a couru les castings. Ainsi, elle explique au magazine Télé Star comment elle a dû se débrouiller en arrivant dans la capitale. ” Quand tu n’as pas d’argent, c’est compliqué de se lancer. Pour me rendre à mes castings notamment celui de la Nouvelle Star sur M6, j’ai pris un train sans billet. J’ai également dormi dehors “. Aujourd’hui totalement à l’abri du besoin, la chanteuse et comédienne n’en n’oublie pour autant pas son passé. Elle est donc très heureuse d’interpréter ce rôle pour France Télévisions qui lui rappelle ses débuts. Car le scénario a beaucoup de points communs avec sa propre vie. ” C’est ça, la réalité et le message de ce film, quand tu viens d’un milieu défavorisé, tu as l’impression que tu ne t’en sortiras jamais “.

Pourtant, Amel Bent aura finalement réussi à s’en sortir. Même si les épreuves ont été innombrables. Car en plus de lutter contre les clichés des origines sociales, elle a également dû faire face à un certain racisme. Et ce, dès son plus jeune âge. ” J’ai grandi normalement. Je suis allée à l’école avec des enfants qui me ressemblaient, d’autres pas “. Mais Amel Bent n’a aucune rancœur et est également pleine d’espoirs. D’ailleurs, elle est très confiante pour l’avenir de ses filles même si elles viennent également de cultures différentes. ” Mon mari est corse et Marseillais et moi d’origine algérienne et parisienne “. Cependant, ses filles se sentent parfaitement à l’aise dans ce monde et leurs origines. Voilà donc une mère de famille et une artiste qui malgré son passé difficile arrive à se projeter dans l’avenir de manière très positive.