Depuis qu’il a débuté son aventure, Hervé le picard passe par toutes les émotions. Le moins qu’nous puisse dire, c’est que la semaine avec ses deux élues ressemble à des montagnes russes. On vous dit tout !

Dans L’amour est dans le pré, Hervé le picard ne s’attendait pas à ce que l’une de ses chéries se comporte ainsi ! Il redoute le pire !

C’est le moment de vérité dans L’amour est dans le pré !

Comme le prouve cette bande-annonce de L’amour est dans le pré, Karine Le Marchand a du pain sur la planche. En effet, pour arriver à combler les attentes d’Hervé le picard ou de ses petits camarades, Cupidon va devoir redoubler d’efforts. D’ailleurs, depuis le début des speed-datings, les fans du programme assistent à des instants collector. C’est le moment d’aborder le cas de Stéphanie et de Vanessa. Qui va réussir à tirer son épingle du jeu dans le cœur de ce novice des sentiments ? La réponse tout de suite !

Hervé le picard en pleine remise en question

Lorsqu’il a sélectionné ces deux jolies femmes, Vincent le Provençal ne s’attendait pas à ce qu’elles se comportent de cette façon. Est-ce à cause de la jeunesse de l’une ou du passé difficile de l’autre ? On ne le saurait jamais ! En tout cas, elles semblent prêtes à tout pour arriver à leurs fins. Pas du tout question de repartir bredouille. Pourtant, c’est l’agriculteur qui a le dernier mot dans L’amour est dans le pré !

Pour Hervé le picard, L’amour est dans le pré est le programme de la dernière chance. En effet, âgé de 40 ans, il avoue n’avoir jamais embrassé une fille de sa vie ! Dès lors, il estime que vu que ça a fonctionné pour eux, pourquoi pas pour lui ? Son portrait suscite l’admiration de Karine Le Marchand. Déterminée à lui donner un petit coup de pouce, la BFF de Stéphane Plaza fonde tous ses espoirs sur Vanessa et Stéphanie. Hélas…rien ne va se passer comme prévu !

Une séquence déjà mythique

Hervé le Picard est un jeune homme enjoué. En effet, ravi d’avoir deux jolies femmes pour lui, il va essayer de les satisfaire l’une comme l’autre. Histoire de ne pas provoquer de jalousie ni de rivalité. Hélas, un simple lavage de salade va tourner au vinaigre. Stéphanie met du poivre un peu partout dans son assiette. Ce qui a le don de réveiller la colère de notre éleveur de vaches. Il ne supporte pas de renifler cet aromate à proximité et s’offusque que Stéphanie soit si égoïste dans sa manière de faire. Excédé, il lui balance « Ça remonte au nez ! Tu ne sens pas ?. » Sûre d’elle, elle lui répond sèchement par la positive, mais que cela ne lui fait aucun effet. Il n’en faut pas plus à Vanessa pour se ranger du côté de son (futur ?) amoureux !

Démolie par les critiques, Stéphanie est sur le point de pleurer. Elle doit se rendre à l’évidence. Elle n’est plus la bienvenue et se sent tant mise à l’écart. Très vite, elle les provoque en sifflant entre ses dents. « Je vais aller manger dehors si vous voulez. » Finalement, tout finit par rentrer dans l’ordre. Enfin, le choix du dessert va également faire débat. Au lieu de ne pas la ramener, la rivale de Vanessa estime qu’elle n’apprécie pas la fraise ! Aïe, aïe, aïe, nous a peur ! C’est mal parti pour elle pour cette saison de L’amour est dans le pré !

Quel suspense insoutenable dans L’amour est dans le pré !

Pour Hervé le picard, c’est l’heure du bilan. À peine la nuit tombée, il répond aux questions des caméras. Son verdict est sans appel. On ne dirait pas comme ça, mais les analyses de candidat de L’amour est dans le pré sont très pertinentes. Il sait exactement ce qu’il veut et comment l’obtenir. Si l’une d’entre elles bougonne, il ne lui fera pas de cadeau ! « Elles sont toutes les deux différentes. Vanessa est un peu plus rigolote, plus décontractée. Stéphanie est plus renfermée. ’Ah mais non, moi je ne fais pas ça. Je ne mange pas comme ça’. Elle ne rigole pas. Il faut penser au futur, à la vie quotidienne. Donc moi, ce que je recherche, c’est qu’elle soit entreprenante, rigolote. Avec Vanessa, ça passe bien. Elle est ouverte. »

Comme pour punir Stéphanie, Hervé le picard a choisi son ennemie jurée pour la traite des vaches. Dépitée, elle brise le silence et estime que Vanessa est une peste. « Est-ce qu’il voit vraiment qu’elle est méchante ? Je ne sais pas. Là pour l’instant, je n’arrive pas à voir s’il se rend compte ou quoi. » Motivée à ne pas montrer ses émotions, elle essaie de se convaincre de laisser couler les critiques. « Il ne faut pas que je réagisse. Parce que c’est qu’elle veut de toute façon. » Elle tient cependant à nous mettre en garde. « Il ne faut pas me chercher trop longtemps parce que je pense que quand ça p*te, ça p*te« . Ce seizième volet de L’amour est dans le pré est si prometteur ! Vivement la suite !