Françoise Hardy rendait publique sa maladie, un cancer du larynx, en 2019. Depuis, ses forces s’amenuisent et elle détaille dans les colonnes de « Gala » ses dispositions quant à sa fin de vie.

Françoise Hardy est une icône de la chanson française. Véritable star incontournable des années 60, elle continuait de faire rêver, et chanter, son public jusqu’en 2018. Certes, certains de ses titres continuent même aujourd’hui de faire fredonner ses fans. Et ce phénomène ne s’éteindra pas avec elle. Pourtant, personne n’est éternel bien que la musique puisse l’être. Et François Hardy annonçait justement en juin 2021 sentir que sa fin était proche. Aussi douloureux que cela puisse être à entendre pour ceux qui l’aiment, et même pour elle d’en parler, François Hardy s’est confiée dans une interview pour Gala qui restera dans les mémoires. Lors de cet entretien, la chanteuse évoque notamment son testament. Toujours avec cette pudeur qui la caractérise depuis tant d’années, elle dévoile ainsi ce qu’elle prévoit de léguer à Thomas Dutronc, son fils. nous vous rapporte l’essentiel de ses confidences.

Françoise Hardy fait face, avec courage, à son déclin dû à la maladie

Françoise Hardy a coupé le souffle du public par son art et son talent. Au fil des années, elle est devenue l’une des grandes figures de la chanson française. Un statut qu’elle ne perdra pas, même si elle venait à disparaitre. Mais ce n’est pas que grâce à ses titres, aussi mélodieux que mélancoliques, que Françoise Hardy coupe le souffle de ses fans. En effet, lorsqu’elle annonce être atteinte d’un cancer, le temps s’arrête pour son public. Suspendus à ses lèvres, tous espèrent l’entendre dire qu’elle se battra et qu’elle reviendra encore plus forte. Néanmoins, même son premier discours sur le sujet n’était pas des plus optimistes.

Nous étions alors en 2019 et Françoise Hardy s’exprimaient sur les ondes de RTL. Elle explique qu’elle va devoir renoncer à la scène, prendre sa retraite. C’est donc déjà un coup dur pour ses fans d’apprendre une telle nouvelle. D’autant qu’aucun d’entre eux n’ignorent que Françoise Hardy est faite pour chanter. Sans se l’avouer, ils supposent alors le pire. Et la chanteuse confirme rapidement les craintes de son public. Elle déclare être atteinte d’un cancer du larynx et que les traitements l’ont rendu sourde d’une oreille. Son état de santé ainsi dégradé, comment faire pour continuer de chanter ?

Françoise Hardy s’éloigne ainsi des plateaux de télévision et des radios françaises. Elle s’isole des médias et ne revient qu’en avril 2021 pour demander au président de la République d’enliser le débat sur l’euthanasie en France. Selon elle, son état de santé est tout simplement « cauchemardesque » et elle craint de le voir se dégrader encore jusqu’à rendre son dernier souffle. Enfin, en juin 2021, elle déclarait donc dans les colonnes de Gala sentir que sa fin était proche. Avec humilité et pudeur, Françoise Hardy aborde ces sujets tabous que sont ceux qui gravitent autour de la fin de vie.

Une sincérité qui laisse ses fans sans voix

Impossible alors pour ses fans de ne pas regarder la vérité en face. nous ne vous cache pas que c’est terrible d’imaginer s’éteindre cette immense figure de la chanson française. Pour ses fans, elle fait partie de ces personnalités qui sont éternelles. Si présentes par leurs arts qu’elles font partie de la famille. Mais Françoise Hardy semble bien lucide sur sa situation et elle explique donc avoir pris des dispositions avant qu’il ne soit trop tard.

« Avec l’aide de mon notaire, j’ai rédigé mon testament il y a quelques années. » a-t-elle ainsi expliqué dans les colonnes de Gala. Le tout en indiquant que c’est Thomas Dutronc qui sera son légataire principal. Pour celles et ceux qui l’ignoreraient, Thomas Dutronc est le fils de Françoise Hardy et de Jacques Dutronc. Et elle compte bien lui laisser de quoi faire face sans encombres aux frais que nécessiteront sa succession. « J’espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu’un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront. » ajoutait Françoise Hardy.

Aussi, elle explique que si elle a pris de telles mesures, c’était pour éviter d’aborder ce sujet douloureux avec ses proches. nous vous l’accorde, Françoise Hardy a beau être prévoyante et lucide sur son état de santé, elle reste tout de même très sensible et pudique. Elle disait donc ne pas évoquer ces questions avec son fils. « Nous n’en parlons pas car cela va de soi et ce n’est pas d’actualité pour l’instant. » disait-elle. Ajoutant également se sentir mal à l’aise lorsqu’elle ou lui sont interrogés sur ce sujet dans les médias.