Interpellée par le service de sécurité du supermarché, cette mère de famille de 39 ans risquait gros. Elle faisait ses courses au magasin Géant du quartier de Monthieu à Sant-Etienne.

France: Supermarché et vol vont malheureusement de plue ne plus souvent de paire. En effet, il n’est pas rare de voir les vigiles interpeller des les responsables de larcins lorsque l’on fait ses courses. Cependant, les clichés qui veulent que ce soit de jeunes délinquants les plus téméraires ne sont pas forcément vrais. Puisque dans cette affaire, qu’nous va vous raconter, c’est bien une mère de famille de 39 ans qui a tenté de voler plus de 1 000 euros de courses. Pour mener à bien sa tentative, elle a même pris le temps de passer en caisse. Mais les soupçons étaient déjà sur elle depuis quelques temps. On vous raconte tout !

France, Supermarché et sécurité : le vol est passible de lourdes poursuites

France: Tout supermarché a déjà été confronté aux vols. Et il est vrai que ce genre de tendance n’est pas à la baisse. Même les magasins qui ne sont pas des enseignes de distributions alimentaires ne connaissent que trop bien ce phénomène. Et les voleurs peuvent aussi invoquer toutes les raisons du monde pour justifier leurs délits. Le goût du risque, l’adrénaline, les mauvaises fréquentations, ou parfois aussi le manque de moyens tout simplement.

De plus, ils diront presque tous, une fois pris la main dans le sac, que c’était la première fois. Mais aucune raison ne peut être valable quand il s’agit de commettre un délit. En tout cas, tout supermarché se refuse de cautionner des vols sous son toit. C’est pour cette raison que des vigiles sont présents pour contrôler les tickets de caisses. Parfois au hasard et parfois sur fond de suspicion. Et pour la même raison que des caméras sont en place à des endroits stratégiques dans tous les grands magasins.

Mais cette mère de famille de 39 ans avait apparement décidé que les vigiles et les caméras ne la dissuaderaient pas de faire ses courses comme elle l’entendait. Et elle entendait donc payer moins d’un euro pour un chariot plein d’une valeur de 1 040 euros. Pour cela, elle s’est rendue dans son supermarché habituel. Elle était accompagnée de sa fille, une adolescente de 14 ans. C’est dans les colonnes de Pausette qu’nous a découvert le détail des faits. La mère de famille a donc fait ses courses normalement, remplissant son caddie. Elle utilisait une application pour aller ensuite plus vite en caisse. L’application Scan Express était bien sur son téléphone. Mais elle aura donc délibérément choisi de ne presque rien passer au scan.

Une tentative de vol échouée, une mère de famille face aux conséquences

Une fois qu’elle s’était installée aux caisses automatiques du supermarché, le total de ses achats ne s’élevait qu’à 0,88 centimes d’euros. Elle espérait donc s’acquitter de cette somme et partir avec un chariot d’une valeur bien supérieure. Mais c’était sans compter qu’elle avait déjà été repérée par les services de sécurité du supermarché. En effet, d’après nos confrères de Pausette, cette mère de famille de 39 ans avait déjà été vue en train de voler des marchandises dans ce magasin. Les vigiles avaient donc décidé de la tenir à l’œil ce jour-là. Ils sont alors intervenus pour stopper le chariot, la mère de famille et sa fille. Le supermarché a ensuite contacté la police.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Motocycliste PN (@biker_police_fr)

Celle qui pensait pouvoir payer 0,88 centimes d’euros des produits d’une valeur de 1 040 euros a ensuite été conduite au poste. Elle a passé des heures en garde à vue avant d’être remise en liberté. Mais non seulement elle va devoir payer la totalité de ses courses, elle devra aussi s’attendre à des poursuites judiciaires. Le supermarché aurait attaqué cette mère de famille de 39 ans pour vol en réunion. Et nos confrères ne disent pas si sa fille a elle aussi été inquiétée par la justice. nous supposera que oui étant donné qu’il s’agit d’une accusation de « vol en réunion ».

Le supermarché Géant du quartier de Monthieu à Saint-Etienne ne plaisante donc pas avec sa politique de sécurité anti-vol. Et il ne faudra plus jamais douter que tout supermarché, quelque soit l’enseigne en question, ne plaisante pas avec les vols. Certes, certains voleurs parviennent à s’en tirer sans être inquiétés. Mais cela ne saurait durer étant donné les méthodes de surveillance présentes dans tout supermarché qui se respecte. Et pour revenir à cette mère de famille de 39 ans, la rédaction ne doute pas qu’elle regrette son acte. D’autant plus peut-être parce qu’elle a montré un triste exemple à sa fille.