D’ordinaire, le père Fouras garde toujours son calme. Sauf qu’il n’avait absolument pas prévu que Vianney se comporte aussi mal au cours de cette épreuve mythique de Fort Boyard !

Entre Vianney et le père Fouras, c’est fini ! Une dispute a éclaté dans Fort Boyard et ignore vraiment lequel aura le dernier mot !

Les fans de Fort Boyard en ébullition

Depuis son apparition à la télévision, Fort Boyard enchaine les séquences mythiques. En effet, que ce soit dans l’attitude des candidats dans l’épreuve ou bien dans la difficulté de ces dernières, on en prend plein les yeux. Si vous avez peur du vide, de certains animaux comme les souris, serpents ou insectes, ce n’est pas pour vous. De l’avis de tous ceux qui ont testé, ce n’est pas une mince affaire de récolter des dons. Le tournage est stressant, mais la satisfaction est immense quand on apporte le chèque à l’association.

Aujourd’hui, nous a décidé de décrypter pour vous le comportement de Vianney. D’une part, il a réussi à provoquer un fou rire mémorable de ses copains du jour. Par contre, il y en a un qui est hors de lui, c’est le père Fouras. Sans plus attendre, nous vous racontons les tenants et les aboutissants de cette sombre affaire.

Quand Vianney révolutionne Fort Boyard

Est-ce bien raisonnable de désigner Vianney en capitaine ? Une chose est sûre. À l’époque de l’enregistrement de cet épisode de Fort Boyard, on ne l’avait pas encore vu à l’œuvre dans The Voice. Si tel avait été le cas, on aurait compris que son hyper activité n’était pas forcément son meilleur atout. Incapable de tenir en place, il a même cassé du matériel et a retardé le tournage pendant de longues et pénibles heures. Le fameux fauteuil rouge se souviendra à jamais de lui !

Pourtant, au vu de son âge, on imagine bien qu’il n’a pas manqué un épisode de Fort Boyard. Une fois sur place, il fera tout pour remporter un maximum d’argent pour l’association chère à son cœur. Lorsqu’on lui propose l’épreuve de La Ketchuperie, il accepte sans la moindre hésitation. D’ailleurs, vu que son cerveau fonctionne à mille à l’heure, il ne va rien faire comme ses prédécesseurs. Pas question de faire des allées-venues pour récolter des tomates et les emmener à l’endroit approprié. C’est trop fatigant et il a trop peur de basculer dans la mare rouge gluante. Donc, le chanteur s’élance et les lance avec force de l’autre côté ! Hilares, Olivier Mine et les membres de son équipe n’en reviennent pas de son audace !

Heureusement qu’il n’a pas croisé la route du père Fouras. Lorsqu’il a découvert le pot aux roses, le personnage mythique de l’émission a vu … rouge ! En effet, il s’empare de sa plume numérique et déclare “Dans l’épreuve de la Ketchuperie, @VianneyMusique n’en a fait qu’à sa tête… Je suis extrêmement en colère #FortBoyard” Et pourtant, il fallait se douter que le chéri de Catherine Robert agirait de cette manière. Il n’a peur de rien ni personne et encore moins de s’investir dans un projet aussi ludique ! Mais attention, il remanie sans cesse les règles du jeu, car il ne supporte pas l’autorité. Avec lui, c’est bienveillance à gogo ! Et vous cher lecteur d’nous, qu’en pensez-vous ?

Un an après les faits, le père Fouras n’a toujours tourné la page. Il rumine tellement cette histoire qu’il a convoqué le présentateur Olivier Minne afin de revoir la copie de la Ketchuperie. Soucieux de conserver la crédibilité de l’épreuve, personne n’a le droit d’envisager la méthode Vianney. Il n’empêche qu’il aurait pu déposer un brevet à l’INPI ! Ça aurait fait gagner du temps à tout le monde, non ?

En remportant une clé pour son équipe, Vianney était fier comme un pape. D’ailleurs, ce n’est pas loin de 11 000 euros qu’il a pu offrir à l’association Lazare. Chapeau l’artiste ! N’est-ce pas là l’essentiel de ce programme ? Certes, les fans les plus puristes de Fort Boyard estiment qu’il a un peu triché en lançant les tomates. Chez nous, on trouve que le plus important, c’est de participer et de s’investir comme il le fait. On peut compter sur lui, c’est l’évidence !