Cauet est très en colère. L’animateur radio s’est emporté face à l’annonce de Jean Castex, qui prévoit la fermeture des discothèques à partir du vendred 10 décembre.

C’est un sacré coup dur pour le monde de la nuit. Lundi 6 décembre, Jean Castex annonçait la fermeture des discothèques, à partir du vendredi 10 décembre, et ce, pour au moins quatre semaines. Une mauvaise nouvelle pour les gérants de boîtes de nuit qui ont tout tenté pour mettre en place des mesures sanitaires leur permettant de recevoir du public. Déjà très impactés par la pandémie, les patrons de discothèques voient à nouveau leur activité stoppée net. Une aberration pour Cauet qui n’a pas hésité à partager son mécontentement.

En effet, l’animateur radio a poussé un énorme coup de gueule suite aux annonces gouvernementales et notamment la fermeture des établissements de nuit : « Il faudra qu’on m’explique pourquoi les clubs sont fermés alors qu’ils leur ont demandé de prendre des agents de sécurité pour vérifier les pass sanitaires », a-t-il déclaré. Cauet déplore la fermeture de ces établissements, alors que selon lui, tout a été mis en place pour qu’ils restent ouverts : « Ensuite, ils ont demandé de réaliser des tests PCR. Les mecs ont fait venir des moyens pour les réaliser. Ça, c’est les discothèques qui ont payé », déplore-t-il.

Cauet : « C’est hallucinant ! »

Cauet a également partagé sa colère face aux événements politiques qui eux, peuvent se tenir, alors qu’ils regroupent des milliers de spectateurs : « On leur a demandé tout ça, résultat : on les ferme aujourd’hui, alors qu’hier ils ont pu voir en cumulé 17 000 personnes aux meetings de Zemmour et Mélenchon, sans aucun pass sanitaire ni masque. En gros, on a fermé des gens qui ont bien fait leur travail, mais ceux qui n’ont pas fait le leur, eux, vont continuer de faire des meetings. C’est hallucinant ! », déplore l’animateur radio, visiblement très remonté par cette mesure, qu’il juge injuste.