De toutes les Familles nombreuses présentes dans l’émission, la cuvée Bambara suscite la curiosité des téléspectateurs. En effet, le comportement de Rofrane enchaine les polémiques. Cette fois, c’est son fils Kheïry qui est dans le collimateur !

Pas toujours évident d’être la maman d’une de ces Familles Nombreuses. En tout cas, cette séquence avec Rofrane Bambara émeut et choque !

Familles nombreuses : pour ou contre Rofrane Bambara ?

Avoir autant d’enfants, ce n’est pas facile tous les jours. De fait, le quotidien de ces Familles Nombreuses n’est pas simple. Pour autant, plus il leur arrive des aventures, plus le public en redemande. Toujours là pour récolter les impressions des parents, les caméras n’hésitent pas à analyser l’attitude des petits. De plus, sur les réseaux sociaux, on peut échanger avec eux presque en direct. nous réalise alors que le montage de TF1 est souvent trompeur. Comme dans tous les conflits, il faut écouter les deux sons de cloche avant de se forger une opinion. Et ce n’est pas Rofrane Bambara qui pourra dire le contraire !

Une famille atypique

L’arrivée de ces Familles Nombreuses pas comme les autres a égayé l’esprit des fans pendant le premier déconfinement. En effet, juste après cette période sanitaire dramatique, on avait besoin de voir autre chose que notre quotidien. Grâce à cette émission, on prend conscience des petits moments de bonheur de la vie. Certes, depuis la première saison, il y a eu des rebondissements. On pense notamment au départ de la fratrie Santoro. Heureusement que son compte Instagram est encore actif. Sans quoi, on serait vraiment triste de devoir faire sans elle. Pour pallier ce manque, TF1 a recruté d’autres participants haut en couleur.

La rédaction d’nous pense notamment aux Bambara. Rofrane a été une seule fois enceinte. Sauf qu’elle a accouché de quadruplés. Deux garçons et deux filles. Le moins que nous puisons dire à leur sujet, c’est qu’ils ne s’arrêtent (presque) jamais. Certes, sur les photos, ils ont des bouilles d’ange qui fait chavirer le cœur des fans. En réalité, leurs parents doivent rivaliser d’ingéniosité pour les satisfaire. Quelques fois, rien ne se passe comme prévu et l’épisode tourne au vinaigre. Qu’on le prenne au premier ou troisième degré, on admire la détermination de Madame ! Cependant, dans le dernier volet, une catastrophe va faire vaciller ce précieux équilibre. Comment va-t-elle gérer cette péripétie sans s’attirer les foudres des haters de Familles Nombreuses ?

Et là, c’est le drame !

Lorsque Rofrane décide quelque chose, ils sont rares à lui faire changer d’avis. Souvenez-vous, cet été, elle avait menacé un médecin de porter plainte contre lui sous prétexte qu‘il ne voulait pas circoncire ses deux garçons. La présence des caméras lui a fait faire machine arrière. Pour cette mère de Familles Nombreuses, c’est tout simplement impossible de lui refuser quelque chose. Elle fait donc appel à la bienveillance de ces fans pour la soutenir dans ce moment complexe. Dès la rentrée, elle souhaite changer le comportement ambivalent de son fils Kheïry. Beaucoup plus réservé que les trois autres, elle lui lance le défi de … l’accompagner dans une boulangerie. En colère, ce dernier refuse. Et là, c’est sans doute la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les fauteurs de trouble se réveillent et n’y vont pas avec le dos de la cuillère ! « ça m’horripile« , « Si elle était moins derrière lui à chaque fois peut être qu’il serait déjà plus autonome et moins peureux » ! Va-t-elle suivre leurs conseils ou bien s’obstiner ?

Heureusement, les anges gardiens virtuels de Familles Nombreuses interviennent au quart de tour. Plus que jamais, ils souhaitent mettre les points sur les I et les barres sur les T. Ils placent les haters devant le fait accompli. Ont-ils la méthode pour élèver les quadruplés ? D’ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux à conseiller à Madame d’aller voir un neurologue. Qui sait, peut-être il y a-t-il un problème sous-jacent ? Comme le précise cet internaute, « il y a du boulot pour éduquer les gens à l’autisme et surtout à ne pas juger trop vite » !

Et maintenant, que faire pour l’aider ?

Voilà qui a le mérite d’être clair. Pour une fois, elle n’a pas réagi au quart du tour. Nul doute qu’elle le fera dans les heures qui suivent. Et la connaissant, on a intérêt à s’accrocher à notre canapé. Suite au prochain épisode de Familles Nombreuses !