Tous les fans des Douze coups de midi se souviennent bien évidemment d’Éric. Puisqu’il s’agit tout simplement du plus grand champion de l’histoire du jeu. Grâce à son immense culture, Le Breton d’origine a laissé une empreinte indélébile dans l’émission de Jean-Luc Reichmann. Mais aujourd’hui Éric fait parler de lui pour une tout autre raison. En effet, sa compagne est exposée à de graves dangers.

Éric craint pour la santé de sa femme

Le Grand Maître de midi confie ses angoisses

Depuis sa sortie de l’émission, Éric est devenu une véritable star. D’ailleurs, l’ancien protégé de Jean-Luc Reichmann ne vit pas toujours bien cette notoriété. Mais il est vrai que son passage dans le jeu a été très marquant. Avec 189 victoires et plus de 900 000 euros de gains, Eric est une véritable légende. En effet, il reste toujours le meilleur candidat depuis la création des Douze coups de midi. Aussi, ses nombreux fans sont toujours ravis de le retrouver.

Néanmoins, le père de famille revient avec de mauvaises nouvelles. En tout cas, il se montre très préoccupé par la santé de sa compagne. Car comme il l’explique, aujourd’hui personne ne peut se dire à l’abri. Tout le monde court un risque face à la pandémie de la Covid-19. Néanmoins, certaines personnes semblent prendre de plus grands risques. Sur les réseaux sociaux, Éric explique ses peurs pour l’élue de son cœur. Car elle fait partie de ces gens très exposés.

Un difficile et dangereux métier

Déjà lors de sa participation au programme des Douze coups de midi, Éric se sent souvent seul sur le plateau. Puisque sa femme ne peut pas être tout le temps présente à Paris pour les enregistrements de l’émission. Car elle a un métier très prenant. En effet, la compagne du plus grand Maître de midi travaille dans le milieu médical. Stéphanie, la jeune femme, est effectivement employée dans un établissement hospitalier non loin de leur domicile. Comme l’intégralité du personnel médical, la femme d’Eric travaille aujourd’hui en première ligne. Naturellement, elle côtoie régulièrement des personnes touchées. Et cette exposition est loin d’être toujours facile à vivre pour ses proches.

Depuis le début de la crise de la covid-19, l’ensemble du personnel soignant se démène. Tous les corps de métier font le maximum pour être le premier rempart contre la maladie. Bien évidemment, il y a les médecins, mais également les infirmières, les aide-soignants, le personnel de nettoyage et ceux de la restauration. En effet, toutes ces personnes sont au contact quotidien des personnes affectées. Pour la femme d’Eric, les conditions de travail sont difficiles. De plus comme elle le précise, ils manquent de moyens de se protéger. Conscient de ce risque, Éric craint pour la vie de celle qu’il aime. ” Elle n’est pas à l’abri. Elle y va toujours avec une certaine angoisse “. Dès lors, les parents de deux enfants connaissent parfois des moments difficiles.

Néanmoins, Stéphanie se rend chaque jour dans le centre médical dans lequel elle travaille à Lorient. Car ce type de métier reste une vocation. Aider les plus faibles fait partie du quotidien.