Dans “Les enfants de la Télé”, Laurent Ruquier recevait samedi 24 janvier le chanteur Dadju. Mais l’animateur lui a réservé une surprise très gênante. En effet, il a diffusé une vidéo de l’artiste quand il était petit. Ses fans par contre ont adoré !
Ce samedi 24 janvier, sous les projecteurs des Enfants de la Télé, Dadju ne savait plus où se mettre. Ce soir-là, Laurent Ruquier recevait également Pascal Obispo et Elodie Gossuin. Et il s’est amusé à ressortir les gros dossiers pour chacun d’eux.

Laurent Ruquier a en effet retrouvé la toute première apparition de Dadju dans un clip. Il n’était pas plus haut que trois pommes. Et l’artiste de ce clip, c’était tout simplement son père. De son nom Djuna Djanana, il faisait partie du groupe Viva La Musica de Papa Wemba. Il était ainsi chanteur de ce groupe qui a durablement marqué la chanson congolaise.

Dadju ne sait plus où se mettre !

“C’est mon père qui était chanteur. Je ne sais même pas ce que je fous dans le clip en fait. En fait je suis là. Je suis en club. Je n’ai rien à faire là”, a lâché Dadju, qui semblait très mal à l’aise. Si le père de Dadju est un artiste, son frère l’est également. Et c’est une star puisqu’il s’appelle Gims. Pour Dadju, se faire un nom a été un vrai parcours du combattant.

Sortir de l’ombre de son frère

“C’est qu’il est tellement fort, tellement énorme en tant qu’artiste qu’il engloutit tout autour de lui, il attire toute l’attention. Se sortir de cette mécanique est un travail de longue haleine, mais j’ai l’impression que je commence à m’en sortir, petit à petit”, a en effet expliqué Dadju par rapport à la célébrité de son frère. Dadju a finalement bien digéré le fait de se revoir dans ce clip, et la soirée s’est bien terminée pour Laurent Ruquier. Mais ce dernier doit se sortir d’une nouvelle polémique suite à l’attaque de l’humoriste Jean-Marie Bigard.

Jean-Marie Bigard tacle Laurent Ruquier

“Pourquoi je devrais plus m’intéresser aux 200 ou 300 morts du Covid qu’aux 1300 autres morts qu’il y a chaque jour en France ?”, demandait Laurent Ruquier à l’infectiologue Karine Lacombe dans On est en direct sur France 2. C’était le 9 janvier dernier. Et sa question a passablement énervé la spécialiste.

“Ce n’est pas que 200 ou 300 morts, c’est que je vous dis pour la troisième fois maintenant. C’est qu’au-delà des 300 morts, c’est qu’il y a une mortalité beaucoup plus importante et la mortalité en France est beaucoup plus importante depuis le début de la pandémie !“, a ainsi rétorqué cette dernière.

“Ah ça y est, ça va être de notre faute !”

Pour le présentateur vedette de France 2, la priorité reste pourtant les personnes sans emploi. “Je vais défendre les restaurateurs : là on nous dit que l’épidémie va repartir mais les bars, les restaurants, les cinémas sont fermés depuis fin octobre !“, a-t-il ainsi insisté. “Oui mais il y a eu la période de Noël, du Nouvel an où il y a eu des rassemblements“, a enchaîné son invité. “Ah ça y est, ça va être de notre faute !”, a rajouté l’animateur. Bref, l’interview était ce jour-là plus que tendu.

Il ne restait plus qu’à Jean-Marie Bigard de mettre de l’huile sur le feu ! ” Mon Laurent, tu sais comme je t’aime… J’espère que cette vérité balancée en direct ne va pas te coûter ta place sur le Service Public…“. Pour des voeux de bonne année, on aurait pu espérer mieux ! En tous cas, Laurent Ruquier n’a pas encore répondu.