Mercredi 27 janvier, Emmanuel Moire n’a pu retenir ses larmes sur TMC. Dans La playlist des années 2000, l’artiste a évoqué le talentueux et regretté Grégory Lemarchal. Retour sur ce moment d’intense émotion.

Ce mercredi 27 janvier, TMC diffusait le documentaire intitulé La playlist des années 2000. A cette époque, Emmanuel Moire faisait ses premiers pas dans la musique. Révélé par la comédie musicale Le Roi Soleil, il avait pour ami Grégory Lemarchal. Mais ce dernier est décédé le 30 avril 2007, 3 ans après sa participation dans Star Academy.

Une voix cristalline inoubliable

Pendant sa courte carrière, Grégory Lemarchal a pourtant eu le temps de marquer les esprits. Nikos Aliagas, qui témoigne également dans ce film documentaire, s’est notamment noué d’amitié avec le jeune homme. Dans le monde du spectacle, son talent est reconnu à l’unanimité. Sa voix cristalline émeut le public. Il enchaîne alors les professionnels avec de grandes pointures comme Patrick Fiori ou Julie Zenatti.

Emmanuel Moire n’arrive plus à parler

Emmanuel Moire garde un souvenir ému de Grégory Lemarchal. Encore aujourd’hui, il n’arrive pas à en parler sans avoir les larmes aux yeux. Au sein de nous, nous avons trouvé son interview des plus poignantes. Car dans ce documentaire de TMC, Emmanuel Moire a littéralement fondu en larmes. « C’est toujours particulier de parler de Greg parce que… pardon je suis désolé« , essaye-t-il de dire. Mais ses larmes l’en empêchent.

“ Greg a fait quelque chose de monstrueux. ”

« Il y a un truc chez Greg je suis incapable de dire quoi. Je considère toujours qu’on a une mission, on est là pour faire quelque chose et j’ai l’impression que Greg a fait quelque chose de monstrueux avec moins de temps que nous tous« , poursuit-il ainsi. 14 ans après sa mort, artistes et fans ne sont pas prêts d’oublier l’ancien candidat de Graines de Star mort de la mucoviscidose.

“Ça se voit dans nos yeux.”

Emmanuel Moire a rendu hommage le lendemain à son frère jumeau, également décédé. En effet, jeudi 28 janvier, il a posté sur son compte Instagram un adorable cliché d’eux deux lorsqu’ils étaient enfants.

« Ce jour où mon jumeau s’en est allé. Enfin… aujourd’hui pas vraiment… Quand on naît à deux, on est deux pour toujours… autrement. Mon frère et moi on a encore plein de choses à faire, ça se voit dans nos yeux. Je t’aime.« , a-t-il écrit en légende.

C’était ce jour-là le douzième de la mort de son frère jumeau, mort dans un tragique accident de voiture. « On s’est retrouvé à l’hôpital, ils l’ont mis dans un coma artificiel. Il était mort cliniquement. C’était fini, quoi. Donc, en fait, on a fait le choix avec mes parents de le laisser partir plutôt que d’essayer de le maintenir en vie et d’essayer de récupérer, on ne sait pas qui, ou quoi », avait-il confié dans La parenthèse inattendue sur France 3 en 2013.