Élodie Gossuin est partout à la fois. Pas évident de tout faire en même temps sans avoir la crainte que tout s’écroule. En tout cas, des fois, c’est vraiment compliqué d’assurer sur le front personnel et professionnel !

Élodie Gossuin court toute la journée pour satisfaire tout le monde. Comment fait-elle pour toujours avoir le sourire ? Elle nous dit tout !

Élodie Gossuin comme vous ne l’avez jamais lu !

À la télévision, à la radio, Élodie Gossuin réussit toujours ce qu’elle entreprend. Pas question de s’engager sur un projet qu’elle ne peut pas tenir. C’est peut-être grâce à sa volonté de fer qu’elle a autant brillé dans la huitième saison de Danse avec les stars. Comment oublier cette séquence où son chéri Bertrand Lacherie subtilise la place du professionnel pour la surprise ? En tout cas, la principale intéressée laisse éclater sa joie et nous montre qu’elle est plus amoureuse que jamais. Entre eux, ça a commencé par un coup de foudre puis par un mariage puis par deux accouchements…pas comme les autres ! Complices, les deux tourtereaux essaient de s’épauler sur tout ce qui concerne l’éducation des enfants. Parfois, tout dérape !

La raison de la discorde

Il nous semble que le temps n’a pas d’emprise sur Élodie Gossuin. En effet, élue Miss France au début des années 2000, elle n’a pas pris une ride. Son teint lumineux, sa silhouette de rêve, toutes les femmes se demandent quel est son secret pour garder autant la ligne ! Du reste, en donnant la vie à deux paires de jumeaux, elle et son époux n’imaginaient pas que les coulisses allaient ressembler à des montagnes russes. On dirait qu’ils vivent dans un parc d’attractions grandeur nature. Ça, c’est sûr qu’il en faut de l’organisation pour arriver à s’occuper de tout le monde en même temps ! D’ailleurs, vu que Madame anime une émission matinale, il faut absolument quelqu’un pour gérer les enfants au moment du petit déjeuner. Bertrand Lacherie assume totalement son rôle de père au foyer. Elle ne le remerciera jamais assez pour ça ! Chez nous, on a fait le point sur ses nombreuses déclarations à ce sujet. Dès lors, on se rend compte qu’elle s’adapte à chaque minute. Une vraie fée !

De son propre aveu, Élodie Gossuin reconnait qu’il existe certaines tensions dans le petit nid qu’elle a construit. La raison est simple, cela est dû aux “six ans d’écart entre mes premiers, qui entrent dans l’adolescence et mes derniers” Aussi, on imagine que pendant les quatre épisodes de confinement, il fallait gérer avec les subtilités de cette joyeuse tribu. Les ainés “voient leurs copains, sortent plus tard le soir pendant les vacances…” Quand ils se rendent comptent de cette différence flagrante de considération, les cadets se mettent en colère et se rebellent contre les adultes ! Hélas, elle déplore fortement qu’elle ne puisse pas “leur autoriser les mêmes choses.” Donc, elle les fait patienter comme elle le peut et organise d’autres activités avec eux. Mais est-ce que tout cela va suffire pour contenir leur volonté de grandir trop vite ? Pour avoir déjà vu avec nombre de familles, nous l’espère !

Une drôle d’ambiance chez Élodie Gossuin !

En ce qui concerne les “centres d’intérêt de chacun”, c’est également le parcours du combattant. Chaque enfant a sa spécialité et souhaite la réaliser quoiqu’il en coûte en termes d’investissement financier ou logistique. Pour les parents, l’objectif est ‘de satisfaire tout le monde chacun son tour” Sur le papier, ça semble tellement simple. Quand on passe dans la pratique et donc dans la vie, c’est une autre paire de manches qui attend Élodie Gossuin ! Au moins ça fait des anecdotes à raconter plus tard !

D’ailleurs, la thématique des vacances commence à poser problème. Les ainés aimeraient plus d’indépendance. Quant aux autres, ils voudraient imiter, mais ce ne sont pas encore assez matures pour parvenir à se débrouiller en totale autonomie. Et puis, Élodie Gossuin avoue sa faiblesse. “Pour l’instant, je suis trop louve pour l’envisager” Dans un sourire, l’ancienne Miss France fait une métaphore amusante avec un célèbre film. “Mes enfants seront quatre Tanguy, c’est décidé” Pas question de laisser prendre leur envol trop tôt. C’est pourquoi, elle profite de chaque seconde avec eux ! Contre la morosité ou bien l’anxiété, ses enfants demeurent le meilleur remède qui soit ! Pourvu que ça dure !