Diam’s a-t-elle perdu la tête ? Comment a-t-elle eu le courage de refuser la proposition adorable de Jamel Debbouze ? D’ailleurs, sont-ils en froid depuis cette sombre histoire ? Objeko fait le point sur cette sombre histoire !

Diam’s était bien partie pour accepter l’offre de Jamel Debbouze mais au dernier moment elle se braque et s’éloigne de son ami. Quel drame !

Diam’s s’énerve comme jamais !

Fin juillet, Diam’s fête ses 41 printemps. À cette occasion, les mélomanes se remémorent avec nostalgie tous les moments importants de sa carrière. C’est simple, on aurait une étoile filante dans le rap français. Insaisissable et pourtant si lumineuse, elle aurait pu continuer longtemps à dénoncer les problèmes de la société. Du reste, dernièrement, ce sont ses amies Camilla Jordana, Amel Bent et Vitaa qui ont décidé de reprendre sa chanson mythique Marine. Oui, cher lecteur, il faut bien trois personnes qui rendre hommage à ce texte incroyable. À neuf mois de la future élection présidentielle, la rédaction d’Objeko pense qu’il est plus que jamais indispensable de l’avoir écouté au moins une fois. Quoiqu’il en soit, même si elle ne chante plus ou ne fait plus de tournée, elle semble gravée dans le cœur de ses fans. Pourtant, tout n’a pas été facile pour elle. Parfois, elle a dû se résoudre à faire des choix, qui n’étaient pas toujours judicieux.

Après mûre réflexion…

Quand Diam’s était invitée sur les plateaux de télévision, elle ne faisait rien comme tout le monde. On se souvient de cette séquence incroyable où elle a fait danser Ségolène Royal. Accompagnée Jamel Debbouze qui lui montrait la chorégraphie, on assistait alors à un énorme coup de communication de la part de la candidate à l’élection présidentielle. Avec le recul, tout nous prouvait déjà que nous devons composer avec la rappeuse et qu’il n’y aura (presque) rien pour se mettre au travers de son passage.

Jamel Debbouze et Diam’s se connaissent bien. En effet, l’humoriste a plusieurs casquettes dont celle de producteur. On se souvient que dans son Jamel Comedy Club, il a permis de mettre au jour une génération de comiques incroyables. Sans son intervention, ils seraient sans doute restés dans l’ombre ! Rassurez-vous, la chanteuse n’était pas en pleine reconversion quand leurs chemins se sont croisés, bien au contraire. Alors qu’elle venait de sortir son premier opus, Diam’s est un OVNI dans l’univers de la musique de rue. Tout le monde se demande qui est cette jeune femme rebelle qui ne fait rien comme les autres. Elle semble avoir une telle colère à l’intérieur. Dès qu’elle met des mots sur ses maux, c’est percutant et surtout déroutant.

…Diam’s préfère prendre le large !

Cette anecdote est tout simplement dingue. Jamel Debbouze serait en possession de titres que personne n’a jamais entendu ! Quel scoop ! Deux ans avant son premier album, ils deviennent des amis. Il est son mentor, elle sera sa muse. Enfin, si elle le vient. Après le succès de Premier mandat, Il ira même jusqu’à vouloir s’engager financièrement pour le prochain alors que rien n’est écrit dans le marbre. Hélas Mélanie Georgiades ne l’entend pas de cette oreille. Elle ne souhaite pas mélanger amitié et travail. Dans un sens, elle a raison. Mais dans l’autre, on ne peut pas s’empêcher de penser que la suite aurait largement différente si cette collaboration s’était faite. C’est Sébastien Catillon qui va hériter du dossier. Quelques années plus tard, comble de l’ironie, elle va gravir les échelons au point d’être productrice à son tour, et pas pour n’importe label. La célèbre Motown pose ses valises en France et devient une branche d’Universal Music France.

À votre avis, est-ce que cela a détérioré les relations entre Jamel Debbouze et Diam’s ? Absolument pas puisqu’il ne va pas pouvoir s’empêcher de parler de son amie partout où il se rend, des plateaux télévision et aussi sur les ondes. Il est comme ça ! Même s’il n’a rien a y gagner financièrement, il adore mettre en avant ses textes, et notamment celle de la chanson Suzy. Aujourd’hui, maintenant qu’elle ne souhaite plus approcher ni faire de la musique, on espère que le contact n’est pas rompu. Faisons-leur confiance. Les deux artistes ont un cœur gros comme ça et entretiennent sans aucun doute une relation fraternelle. Nostalgique, Objeko croise les doigts pour qu’elle revienne un jour. Elle nous manque tellement. Dès que nous avons des nouvelles, nous vous tenons informé. Qui sait peut-être qu’elle finira par lui donner son aval afin que les inédits figurent sur un album collector ? Suite au prochain numéro d’Objeko, bien évidemment !