Alors que le mari de Delphine Jubillar est toujours placé en détention et suspecté d’homicide, les enquêteurs ont trouvé des taches sur son pyjama.

Dans la visiblement très difficile enquête de la disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs disposeraient de nouveaux éléments. Alors que le mari de l’infirmière est toujours placé en détention et suspecté d’homicide, la justice s’intéresserait de très près à des taches de liquide séminal et de sang retrouvés sur le pyjama de Cédric Jubillar. Des indices qui selon les avocats de l’époux ne seraient pas probants. nous vous en dit plus sur l’état d’avancée du dossier.

Affaire Delphine Jubillar : des traces qui posent beaucoup de questions ?

Plus de six mois d’une attente insupportable

Tout commence au mois de décembre 2020. À cette période, Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans, disparaît de son domicile sans laisser la moindre trace. Dans la région de Cagnac-les-Mines dans le Tarn, l’inquiétude est grande. En effet, la jeune femme est bien connue de la population locale et semblait très stable psychologiquement. Du côté de ses collègues, la plupart la décrivent comme quelqu’un de très agréable à vivre et très investi dans sa mission quotidienne. Immédiatement, des recherches sont donc diligentées, mais ne permettent pas de trouver la moindre trace d’elle. Si dans un premier temps, le mari Cédric Jubillar ne va pas être inquiété, le procureur de la République paraissait avoir sa petite idée sur la question.

En effet, le comportement du mari de Delphine Jubillar va poser beaucoup de questions. Par exemple, il aura omis de préciser que le couple était en proie à de grosses difficultés sentimentales. En réalité, Cédric et Delphine Jubillar étaient sur le point de se séparer. Selon les enquêteurs, le père de famille avait d’ailleurs beaucoup à perdre dans ce divorce. Pire, la gendarmerie découvrira également que l’homme a tenu des propos plutôt étranges. Lors d’une conversation téléphonique avec sa mère, il aurait ainsi affirmé vouloir tuer son épouse et avoir l’idée de cacher son corps pour que jamais il ne soit retrouvé. Un scénario qui malheureusement colle parfaitement à la réalité.

Une demande de libération

Depuis plusieurs jours maintenant, Cédric Jubillar dort donc derrière les barreaux. La justice a effectivement jugé que les éléments contre lui étaient suffisants pour le mettre en examen. Pourtant, le compagnon de Delphine Jubillar continue de crier son innocence. Ses avocats demandent ainsi sa remise en liberté dans les meilleurs délais. Ce jeudi 8 juillet, leur requête sera alors étudiée par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse. Celle-ci devra donc se prononcer pour savoir si Cédric Jubillar reste en prison. Mais alors que ce sujet va être débattu dans quelques heures, de nouveaux éléments pourraient donner une tout autre tournure à l’enquête. En effet, un pyjama est au centre de toutes les attentions. nous vous explique tout.

Lors d’une nouvelle perquisition au domicile de Delphine Jubillar, les enquêteurs ont effectivement mis la main sur un pyjama très intéressant. En effet, le laboratoire d’analyses a pu de découvrir des traces de sang de la jeune femme et du liquide séminal appartenant au mari. Si bien évidemment le procureur s’intéresse beaucoup à ces éléments, les avocats de Cédric Jubillar paraissent avoir une réponse logique. Pour eux, ” la microtrace de sang sur la manche (…) “ correspondrait plutôt à un rapport entre les deux époux ” qu’à un crime “.

Une audience très attendue

En tout cas, les avocats de Cédric Jubillar semblent catégoriques. Pour eux, la découverte de ce pyjama ne change absolument rien à l’enquête et ne peut remettre en question l’éventuelle libération de leurs clients. Ce jeudi 8 juillet, la réponse arrivera donc pour savoir le mari de Delphine Jubillar va, oui ou non, recouvrer la liberté. Il reste également à espérer que toute cette affaire connaisse rapidement un dénouement afin que toute la famille de la jeune femme puisse enfin connaître la vérité. Depuis plus de six mois maintenant, l’angoisse est réellement immense et tous les proches de Delphine Jubillar voudraient bien évidemment connaître le fin mot de l’histoire. Est-elle encore vivante ? Ou bien comme beaucoup le pensent : a-t-elle été assassinée alors que son corps a été dissimulé ?

Plus le temps passe, et plus les chances de la retrouver saine et sauve paraissent effectivement diminuer. Pour certains, il est tout à fait impossible que Delphine Jubillar ait pu décider de s’enfuir et de laisser ses enfants derrière elle. Alors que pour d’autres Cédric Jubillar est le coupable tout désigné dans cette affaire. Un avis qui n’est bien sûr pas partagé ni par le principal intéressé ni par ses avocats. Pourtant, certains faits paraissent peser contre lui. Les juges devront donc prendre une décision importante cette semaine pour savoir si le mari de Delphine doit véritablement rester en prison.