Souvent, pour se faciliter la vie, on utilise des surgelés dans notre alimentation. Cependant, on commet souvent ces 10 étourderies.

Alimentation : la décongélation pour les nuls !

Libres comme l’air…ou pas !

Souvent, les mères de famille débordées ont tendance à cuisiner un peu plus pour congeler des bons petits plats en avance. Si cette stratégie alimentation est excellente, un petit geste risque de venir tout gâcher. En effet, si vous sortez cette boite hermétique trop en avance, les bactéries risquent fort de venir loger dans votre recette. Quel dommage de s’être donné autant de mal pour obtenir ce résultat ! C’est pourquoi,nous  vous recommande vivement les transférer du congélateur vers le frigidaire et jamais proche du micro onde !

On ne pense à protéger ses ingrédients congelés

Du reste, pour éviter qu’il perde de sa saveur, on pense à le recouvrir ou à le placer dans une boite hermétique alimentation. Par conséquent, votre petit plat maison ou votre morceau de viande ne risquent pas de s’imprégner des autres habitants du frigo tels que le fromage.

QUID de la température de l’eau

Pour accélérer le processus de décongélation, on ne réfléchit pas à ce genre d’éléments. Et pourtant, ils ont toute leur importance pour la suite des opérations alimentation. Donc, plus vous allez mettre de l’eau chaude sur votre ingrédient congelé, plus la conséquence sera mauvaise. Non seulement nous préfère l’eau froide mais en plus le liquide ne doit pas rentrer directement en contact ! Via l’emballage en plastique ou fameux contenant hermétique que nous abordions dans le paragraphe précédent, c’est très bien.

Quel appareil choisir ?

Si votre micro onde comporte une fonction décongélation, c’est le moment où jamais de l’utiliser. D’ailleurs, pour ne pas gaspiller, pensez à toujours faire des portions individuelles. Aussi, si vous n’avez malheureusement pas sur cette fonctionnalité sur l’appareil, la poêle ou le four demeurent vos alliés alimentation contre les bactéries.

Jamais moitié-moitié

Après cuisson et dégustation, il vous reste une partie dans l’assiette. Au lieu de la jeter, on aurait tendance à la mettre…au congélateur ! Sombre erreur ! On la recouvre d’un film transparent et on s’organise pour l’inclure dans son planning alimentation le plus rapidement possible.

Ce petit rituel sanitaire à adopter

On l’a vu avec la pandémie. Plus on se lave les mains, mieux c’est. Donc, si vous vous appliquez cette règle de l’eau et du savon, vous divisez par le deux la menace des gastro-entérites.

La méthode spéciale fruits de mer

Selon nos amis canadiens, les habitants de la mer ont besoin d’un protocole strict pour être décongelés. On met une assiette en dessous et on laisse l’eau s’écouler tranquillement.

Un avertissement important

Il provient de tous les experts alimentation que nous a consulté. Pour certains d’entre vous, c’est une évidence. Pour les autres, une petite piqure de rappel est nécessaire. Il ne faut jamais recongeler un ingrédient qu’on vient de décongeler.

Pas de précipitation

Lorsqu’on sort un produit du congélateur, on a l’impression que la partie est gagnée. Or, pour votre alimentation, nous vous recommande de bien vérifier la manière dont ils ont été coupés et cuisinés. En tout cas, pour une grande majorité, il faut les cuire à 125 °C minimum.

On fuit le cru

Mis à part pour l’alimentation japonaise (sushi, sashimi, maki), on évite de manger des aliments crus. Surtout s’ils proviennent du congélateur !

Pour conclure, nous vous conseille de lire son article sur les ingrédients qui ne tolèrent pas le congélateur. Vous allez avoir de drôles de surprises en le découvrant !