Il y a peu, Bilal Hassani s’est exprimé et s’est expliqué sur son choix d’être avec un homme dans DALS. On vous dit tout !

Bilal Hassani se livre sans filtre

En décembre dernier, Bilal Hassani s’était livré à coeur ouvert concernant des sujets tels que son célibat, sa religion et la chirurgie. Aujourd’hui en couple, il avait à l’époque affirmé être heureux dans le célibat.« J’étais en couple et je ne le suis plus, il n’existe plus, j’en parle dans l’album d’ailleurs. Je vis un célibat très très fun. Je me suis beaucoup amusé entre les deux confinements, les hommes pourront en témoigner !« déclarait-il à l’époque. Pour rappel, le chanteur a finalement officialisé son nouveau couple au mariage de Nabilla et Thomas Vergara.

Dans cette même interview, le jeune homme s’était confiée au sujet de sa religion : « La culture religieuse musulmane que je vivais était tellement accueillante, dans cet amour de Dieu, dans la prière et les fêtes familiales. Puis quand j’ai commencé à grandir, j’ai réalisé que je n’avais pas le droit de vivre dans la religion. J’étais dans le péché et il fallait que j’aie cette peur de Dieu qui allait me punir ». Concernant son père, il ajoute : « Il a fait preuve de beaucoup d’ouverture d’esprit en ne me rejetant pas, malgré les écritures. Il y a beaucoup d’enfants qui ont moins cette chance (…) Vu mon image et ce que je représente, il aurait pu suffoquer complètement mais il y a beaucoup d’amour et d’acceptation. »

Bilal Hassani choisi un binôme homme dans DALS

Et aujourd’hui, c’est dans Danse Avec les Stars que nous retrouverons Bilal Hassani. Et si son choix d’être avec un homme avait surpris les internautes, la production n’a pas hésité à s’expliquer : « On ne s’est absolument pas opposé au choix de Bilal, c’était complètement normal pour nous de le laisser décider et de répondre à ses attentes. » Le jeune homme souhaitant ainsi représenter : « la figure féminine dans son duo ».

Il s’est d’ailleurs lui même expliqué à ce sujet : « C’est vraiment cool qu’on puisse aborder ça le vendredi en prime-time sur TF1. Je suis très content. Je pense à toutes les personnes qui sont passées avant moi et qui ont travaillé très très dur pour ouvrir les mentalités en France. Là on fait un grand pas. J’ai hâte de pouvoir raconter ça aux Français, je pense que ça va faire du bien. Je ne suis pas là pour bousculer les gens. Ce n’est pas de la provocation, c’est purement l’envie de montrer quelque chose de frais, en accord avec notre époque. »