Cyril Hanouna aime échanger avec son public. Que ce soit sur la Toile ou dans ses émissions, il va nous prouver qu’il est toujours là.

Cyril Hanouna, un allié de taille !

Il ne lâche rien

Quand Cyril Hanouna apprécie quelqu’un, il le montre. Cependant, l’inverse est aussi avéré. Aussi, il profite de sa notoriété pour faire passer des messages importants. Lors de la crise du coronavirus, il avait donné la parole à ceux qui souffrent de la crise économique. Dans cet article, nous se souvient combien ce collectif de coiffeurs avait alors choisi un symbole fort pour montrer le désarroi de le profession. Ému par cet appel, Baba a fait le relais entre eux et les représentants du gouvernement. Mais ce n’est pas le seul geste qu’il va faire pour aider ceux qui ont besoin d’aide.

En reprenant l’émission de son rival Arthur, Cyril Hanouna prend des risques. Cependant, l’homme aime les défis. Peu à peu, la machine se met en route et il arrive même à détrôner son prédécesseur. Le concept d’À prendre ou à laisser est simple. Tout faire pour éliminer des mauvaises boites au profit de plus importantes. Alors qu’un banquier vient de temps en temps mettre son grain de sel, le suspense est à son comble. Avant de débuter cet épisode, Baba va donner la parole à un ancien participant. Son histoire va l’émouvoir au délà de tout ce qu’il avait pu imaginer !

Et là, c’est le drame !

Otis avait eu la chance de repartir avec 10 000 euros. Malheureusement, son bonheur sera de courte durée. En effet, victime d’une terrible mésaventure, il va s’en confier au public de Cyril Hanouna “ J’ai été cambriolé. Quelqu’un est rentré chez moi comme un acrobate. J’habite au deuxième étage et il est passé par la fenêtre. Il a récupéré une console, mais ce n’est pas grave, un sac qui m’avait été offert par ma nièce, mais ça encore une fois, ce n’est pas très grave.” S’il semble relativiser la chose avec les moyens du bord, il ne se remet pas de la perte de son bien le plus précieux.

La perte de son ordinateur est une vraie tragédie. Et pour cause, il précise que ce sont “10 ans de travail et 5 ans d’écriture” qui sont envolées en fumée. Désespéré, il lance un appel à l’auteur des faits à la caméra. Au lieu de crier sa haine, il va lui demander une faveur. Conscient de la crise économique qui s’abat sur la France, il précise qu’il ne la juge pas. Cependant, il précise à Cyril Hanouna qu’un retour en arrière est encore possible. Donc, “si elle fait ce geste de bonté et décide aujourd’hui de faire le bien en me rendant mes données, elle envoie un message.” nous sait combien cela doit être difficile à gérer et espère que tout rentrera dans l’ordre.