Parmi toutes les archives de Les Reines du shopping, celle qu’nous va vous présenter est mythique ! Elle n’a réussi à convaincre personne, même pas les téléspectatrices devant leurs écrans ! On fait le point !

Attention, séquence collector dans Les Reines du shopping ! C’est simple, on a jamais vu ça et il aurait mieux fallu éviter à jamais !

Les fans de Les Reines du shopping médusés !

En acceptant le défi Les Reines du shopping, Cristina Cordula se sentait motivée pour tout affronter. Après tout, elle qui a connu le stress des podiums sait bien qu’il faut énormément de courage pour dénicher la pièce vestimentaire de ses rêves. D’ailleurs, les plus grands couturiers lui ont fait confiance pour mettre en valeur leurs collections. Contre toute attente, elle finit par tirer un trait sur les paillettes et enfile sa cape d’ange gardien. Tout d’abord, elle estime qu’on ne doit pas jeter son dévolu sur n’importe quoi. Ensuite, grâce à ses partenaires, elle nous aide à refaire notre garde-robe. Aussi, notre experte décide de se consacrer à 100% à cette vaste mission. Et ce n’est pas la seule fois où elle va s’investir. Dans le documentaire Opération Renaissance produit et présenté par Karine Le Marchand, elle avait soutenu des femmes complexées par leurs kilos en trop. À présent que le chirurgien est passé par là, elles ont pris conscience de leurs (nouveaux) atouts. Par conséquent, elles doivent une fière chandelle à la coanimatrice brésilienne pour ses conseils pas comme les autres.

Elle qui pensait être au top…

Comme toujours dans Les Reines du shopping, les candidates ont une thématique imposée. L’objectif est de remporter les suffrages des autres. Le moins que l’on puisse dire, c’est compliment de Cristina Cordula, ça vaut tout l’or du monde. Alors quand cette dernière leur demande de dénicher un vêtement pour un mariage, mais avec une somme limitée, le public se demande déjà quel sera le fruit de leurs recherches. Confrontée à ça, la gent féminine met souvent des semaines voir des mois à trouver LA tenue. Donc, on considère que c’est une mission impossible de le faire en moins de trois heures. Contre toute attente, Audrey ne se décourage pas. Lorsque les caméras montrent le contenu de ses armoires, les fans de l’émission tombent à la renverse ! Ça promet pour la suite de la séquence.

D’abord de profil, Audrey semble porter le costume à merveille. En effet, tout en sobriété, elle nous montre sa magnifique silhouette qui pourrait faire des jalouses parmi les postulantes à Les Reines du shopping. Hélas, quand elle va se retourner, elle va absolument tout gâcher. Quel dommage d’avoir fait autant d’effort pour se démarquer ! D’ailleurs, impossible à régler, ce détail va diviser le plateau de M6 comme jamais auparavant.

…c’est le flop assuré !

En coulisses, Cristina Cordula change de tête. Elle passe du sourire aux larmes en une fraction de seconde. Son aïe, aïe, aïe est si caractéristique du fashion faux pas. Tout le monde se cache et a vraiment peur de ses réactions. Il faut dire qu’Audrey a fait fort ! Sous sa veste, elle ne met pas de petit haut coloré ou blanc et encore moins de l*nger*e s*xy. Pour se justifier, elle évoque avoir une poitrine minuscule. Au contraire des grandes, donc tous les regards ne se braquent pas dessus. Sauf que c’est totalement l’inverse qui se produit. Sans lui faire le moindre cadeau ou compliments, ses rivales vont s’en donner à cœur joie !

Tout d’abord, Claire n’arrive pas à nous donner son avis. Elle ne trouve pas les mots mais son regard en dit long ! Les yeux écarquillés, elle désapprouve totalement le choix de tenue d’Audrey. Quant à Débora, elle préfère s’amuser de la situation. Selon elle, la jeune candidate va au mariage pour dénicher l’âme sœur et non pas faire honneur à ses hôtes ! Heureusement que le ridicule ne tue pas. En tout cas, Mathilde va faire une conclusion hallucinante. Déterminée à ne pas faire de cadeau, en une phrase, elle démolit l’argumentation précédente. “Ça fait vraiment effet gants de toilette, ça me gêne. […] Elle n’a pas une poitrine pour porter ça, ce n’est pas joli” Et vous cher lecteur d’nous, qu’en pensez-vous ? À une heure de grande écoute, est-ce le moment d’avoir ce genre de conversation esthétique ? Quand elle va attendre les réactions de ses camarades, va-t-elle courber l’échine ou les dézinguer de manière triviale lorsque ce sera à leur tour ? Suite au prochain numéro d’nous !