Quand Claude Dartois tombe le masque, on découvre un homme fragile et sensible. Pour la première fois, il accepte d’en dire sur ce drame dont il ne sait toujours pas remis. nous fait le point !

Claude Dartois n’est pas un aventurier comme les autres. Fort mentalement et psychologiquement, il accepte de nous ouvrir sa carapace.

Claude Dartois n’oubliera jamais ce jour où…

Pour les vingt ans de Koh-Lanta, la production n’a pas pu s’empêcher de contacter Claude Dartois. En effet, depuis sa première participation dans le jeu de survie, il a remporté dix-sept victoires … mais pas la principale. Pour autant, il ne manque pas d’amour et d’admiration de la part de ses fans et aussi des autres aventuriers. Certes, cela peut provoquer quelques fois de la jalousie. On se souvient que lors de L’île des héros, sa rivale Naoil a décidé de sélectionner Inès pour affronter le jury final. De cette manière, elle s’assure de remporter l’adhésion des anciens candidats de cette saison. Plus qu’une sensation d’amertume, les followers de l’aventurier n’en reviennent pas. Ils ne souhaitent qu’une seule chose : qu’il prenne sa revanche. Pour autant, l’homme ne semble pas du tout dans cet esprit. D’ailleurs, pour la première fois, il accepte de raconter les tourments de son enfance. Il estime que cette zone de turbulences lui a appris beaucoup plus que tous les volets de l’émission réunis !

Il assume qui il est …

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Dartois (@claude_kohlanta)

Une fois le tournage de cette saison anniversaire terminée, nos confrères interrogent Claude Dartois sur ce qui s’est passé en Polynésie. D’emblée, il nous assure ne pas avoir rempilé de manière négative ou par vengeance. C’est tout à son honneur. Aussi, si vous voulez savoir sa source de motivation, nous vous conseillons de lire ce qui suit. Voici comment il définit son état d’esprit quand Denis Brogniart le contacte. “Je pars dans l’optique de donner le maximum et de prendre du pl**sir à me dépasser, à comb*ttre. Dans le jeu, je suis en compétition avec moi-même, plus qu’avec les autres” Certes, il souhaite plus que tout rendre fier ses enfants et sa chérie. Donc, on pourrait rapidement assimiler ça à l’égoïste. Pour autant, l’âme brisée du petit garçon rode encore dans sa mémoire. Et oui, la souffrance qu’il a connu l’a construit, mais aurait pu le desservir à de nombreuses reprises.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Dartois (@claude_kohlanta)

Haut comme trois pommes, quand il avait neuf ans, Claude Dartois perd sa maman dans des circonstances tragiques. Même s’il ne donne aucun détail ce qui s’est passé, on devine largement la souffrance que cela a engendrée chez lui. Parfois, on met toute une vie à se relever du décès d’un parent. Cela peut créer des troubles de la personnalité comme l’incapacité à former une famille. Comme nous le dit souvent, il y a eu un avant et un après. Aussi, face à nos confrères journalistes hallucinés par cette révélation, il déclare avoir pris conscience rapidement qu’il ne pouvait compter sur lui-même pour avancer. “Ma grande sœur est partie vivre chez ma tante, et je suis resté avec mon père qui travaillait beaucoup“.

… mais toujours d’où il vient !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Dartois (@claude_kohlanta)

Pour autant, un fossé se crée entre le père et le fils. Au lieu de soutenir dans cette douloureuse épreuve, ils s’éloignent et empruntent des chemins différents. “Je n’avais pas de comptes à rendre : quand je ne rentrais pas un soir, il n’appelait pas la police ! Si ma maman n’était pas décédée, j’aurais été plus protégé. J’ai pris des risques, des décisions par moi-même : cela m’a fait grandir“. Claude Dartois tient à rassurer ses enfants donc il nuance rapidement ses propos. “Un peu trop vite parfois… Mais j’ai une bonne étoile“.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Dartois (@claude_kohlanta)

Si jamais il remporte cette édition de Koh-Lanta, Claude Dartois aurait-il une pensée pour ce père absent ? Le mystère reste entier. Or, n’oublions pas qu’il est devenu à son tour l’heureux géniteur de petits princes qu’il chérit plus que tout dans l’univers. L’objectif est donc double. Et il a bien une idée en tête sur comment le concrétiser. “J’offrirai plus de confort à ma famille : une maison avec jardin pour mes fils, plutôt qu’un appart sans balcon, dans lequel ils partagent une chambre !” Voilà qui a au moins le mérite d’être clair ! Plus que jamais, il souhaite donner l’exemple aux futures générations. Nul doute qu’en direct des étoiles, sa maman est extrêmement fière de lui pour ce qu’il a déjà accompli ou s’apprête à réaliser. Suite au prochain numéro d’nous !