Quelques mois après avoir reçu ce César, Christian Clavier ne supporte plus de garder ce lourd secret pour lui. En effet, lors de la cérémonie, son ami Gérard Jugnot lui fait une confidence hallucinante ! Elle va être déterminante pour la suite… nous vous dit tout !

Christian Clavier ne souhaite pas rigoler avec ce sujet qui fâche. Lorsqu’il aborde les Césars, il aurait presque env*e de pleurer !

Christian Clavier plus démoli que jamais

Organisée juste après la pandémie, l’édition des Césars 2021 laisse un arrière-goût aux fans de cinéma. Malgré la présence de Marina Foïs en tant qu’organisatrice, elle n’a pas réussi à détendre l’atmosphère. Pire, il nous semble que les acteurs qui ont accepté de venir étaient tétanisés. Pour Jean Castex, l’année 2021 n’a pas été de tout repos. Comme il le précise dans un entretien donné à BFMTV. “Il me semble qu’il y a eu des cérémonies de meilleure tenue” ! Et ce n’est pas Christian Clavier qui pourra le contredire sur ce point ! Des mois après, il nous raconte comment il a vécu l’avant et le pendant.

Loin d’être un cas isolé

nous se rappelle que la cession précédente avait déjà fait la polémique. On se souvient du départ avec perte et fracas d’Adèle Haenel de la salle ! Quant à la maitresse de cérémonie, elle boude dans les coulisses et plus spécifiquement dans sa loge. Lorsqu’elle comprend que le meilleur film est celui de Roman Polanski, elle s’associe à la douleur de l’actrice.

Si vous n’étiez pas devant votre poste le jour de la quarante-sixième Nuit des César, nous vous fait une petite piqûre de rappel. La tenue de l’actrice Corinne Masiero a fait la polémique. Mais ce n’est pas tout. Quand elle enlève son costume de Peau d’Âne, le public se rend compte qu’elle n’a vraiment plus rien à cacher, au premier comme au second degré ! Se sentant directement visée par les mesures sanitaires, elle voulait nous faire comprendre les difficultés de la profession ! Mais est-ce vraiment un cas isolé ? Est-ce que le message est passé ? Des mois après ce buzz retentissent, toujours pas évident de répondre… surtout que le virus ne semble pas avoir dit son dernier mot !

En venant sur scène, La troupe du Splendid espérait vraiment mettre des étoiles et des paillettes dans les yeux des téléspectateurs. En tout cas, chez nous, on les adore et on trouve qu’ils n’ont pas pris une ride, surtout au niveau des zygomatiques ! Après tout, ils ont fait des pièces et des films devenus mythiques. Il était donc légitime qu’ils obtiennent ce César d’anniversaire. S’ils apparaissent tout sourire à l’écran, hors caméra, c’est la soupe à la grimace. Qui aurait pu imaginer un tel tsunami. Surtout pas l’un d’entre eux, Gérard Gugnot. Connu pour son franc-parler, il va donner sa manière de penser à son ami Christian Clavier. Malheureusement, tout se fera en totale discrétion ! Pas question de venir encore détériorer l’ambiance de la soirée !

Christian Clavier l’a dit dans la presse. Il ne comprend pas comment les choses ont pu déraper de cette manière. Atterré par la situation, il précise que “la cérémonie était affligeante pour être très clair. C’est quand même une des pires qu’on ait vu“ ! À qui attribue-t-il le César de la faute ?

Le discours de Gérard Jugnot a beau être adorable, il n’en demeure pas moins que l’acteur ne digère pas. D’ailleurs, dans 50 minutes inside, Christian Clavier nous confie ce que son compère lui aurait glissé à l’oreille. “On était en train de regarder le déroulement et il me dit : ‘bon sang, on est dans la plus mauvaise”

En fait, Christian Clavier tient à traduire cette phrase qui pourrait être mal interprétée. “Quand je dis ça, ce n’est pas par mépris. La revendication permanente dans un milieu où on est quand même extrêmement privilégié est totalement insupportable dans le contexte actuel” C’est donc bien la première fois qu’il s’insurge contre tous ceux qui font trop la polémique. Il ne souhaite vraiment pas qu’on l’associe à tout ce ramdam.

Où la vérité ?

En ce qui concerne la récompense, Christian Clavier parvient à nuancer son discours. “C’était très aimable de nous donner ce César. On n’avait pas de raison de ne pas y aller avec sympathie pour le recevoir.” Voilà qui a le mérite d’être clair ! Pour l’heure, Gérard Jugnot n’a pas tenu à confirmer ou nier les révélations du héros des Visiteurs. Peut-être qu’il le ferait dans un avenir plus ou moins proche. En tout cas, comptez sur nous pour toujours vous raconter ce qui se passe en dehors des caméras. Après tout, c’est ça qui fait toute la différence !
Un César pas comme les autres