L’épouse du prince Albert II de Monaco regrette amèrement de ne pas pouvoir assister à la rentrée scolaire de ses enfants, Jacques et Gabriella. Les jumeaux rentrent au CP tandis que la princesse est toujours bloquées en Afrique du Sud. Mais ce n’est pas tout…

Charlène de Monaco est effectivement contrainte de rester plus longtemps que prévu en Afrique du Sud. En effet, elle n’avait pas envisagé de rester loin de sa famille aussi longtemps. Tant et si bien que des rumeurs quant à un divorce princier prenaient de l’ampleur dans les médias. Récemment, une visite du pince Albert II, en compagnie de ses deux enfants, en Afrique du Sud a mis fin aux rumeurs. Charlène de Monaco est bien interdite de prendre l’avion en raison de problèmes de santé. Et non parce qu’elle comptait s’éloigner définitivement de son époux. Jacques, Gabriella et le prince Albert II étaient ravis de retrouver la princesse du Rocher. Et elle l’était évidemment tout autant, en témoignent quelques photographies publiées sur son compte Instagram.

Mais les réjouissances n’ont été que de courtes durées. Car la rentrée de Jacques et Gabriella approchaient à grands pas. Un déchirement de plus donc pour Charlène de Monaco de voir toute sa petite famille retourner sans elle à Monaco. Malheureusement, nous vous le disait plus haut, elle n’est pas au bout de ses peines. En effet, elle va manquer des traditions très importantes pour elle et pour les siens, dont le premier jour d’école de Jacques et Gabriella.

Charlène de Monaco, encore absente, manque un événement important

À chaque rentrée, les parents des héritiers à la tête du Rocher accompagnent leurs enfants pour leur donner du courage pour leur premier jour d’école. Cette année est d’autant plus importante que ce sera le premier jour d’école de Jacques et Gabriella à l’école des grands. Une rentrée au CP c’est un événement majeur dans la vie d’un enfant. Et Charlène de Monaco a sans doute le cœur lourd de devoir manquer ce jour si spécial. Mais bientôt, elle devrait pouvoir prendre l’avion et retrouver son foyer. Albert II et ses enfants sont impatients de pouvoir compter sur la présence de Charlène de Monaco dans leurs vies. Et les sujets de la principauté de Monaco sont eux aussi heureux de savoir que les récits sur un éventuel divorce n’étaient que des rumeurs.

D’après les informations délivrées dans les colonnes de Voici, Charlène de Monaco devrait espérer avoir le droit de prendre l’avion à la fin du mois d’octobre. Ce délais concernant ces soins médicaux va contraindre la princesse du Rocher à manquer une autre tradition importante : le Monte-Carlo Gala for Planetary. D’après nos confrères du magazine Point de vue, c’est également un événement que Charlène de Monaco doit effectivement se résoudre à manquer. Mais si elle avait été présente auprès des siens, elle s’y serait évidemment rendue. Le Monte-Carlo Gala for Planetary se tiendra le 27 septembre et il lui est donc impossible d’assurer sa présence.

Une situation temporaire qui cause beaucoup d’inquiétude

En somme, sans la visite du prince Albert II et de ses enfants, Charlène de Monaco aurait bien du mal à garder la tête hors de l’eau. Non seulement elle n’était jamais restée aussi longtemps loin du Rocher mais elle n’a jamais été séparée aussi longtemps de sa famille non plus. nous ne peut que vous assurer qu’elle aurait fait autrement si elle l’avait pu. En effet, c’est bien un problème de santé qui la retient loin de Monaco. Un problème ORL qui lui assigne une interdiction formelle de voyager. Elle ne peut pas risquer de prendre l’avion ou des secousses quelconques par ailleurs. Une opération a eu lieu peu de temps avant que sa famille lui rende visite en Afrique du Sud. Elle s’est parfaitement bien déroulée. Mais le repos est de mise avant de pouvoir se réjouir.

Les internautes n’avaient effectivement pas manqué de constater que Charlène de Monaco avait l’air particulièrement fatiguée. Sur les récentes photos qu’elle partageait d’elle en compagnie de sa famille en Afrique du Sud, sa petite mine interpellait le public. Certains ont même suggéré qu’elle ait eu recours à une opération de chirurgie esthétique qui s’avérait ratée.

Sur ce dernier sujet, Charlène de Monaco ne s’est pas exprimée. Mais d’après nous le public peut aisément parier que les photos de réunions familiales n’auraient pas été si publiquement affichées sans les rumeurs de divorce qui courraient sur la Toile. Il ne reste plus qu’à espérer que le rétablissement de Charlène de Monaco ne tarde pas davantage si elle ne veut pas manquer d’autres événements importants pour elle, pour sa famille et pour Monaco.