Avant son retour au Palais, la princesse a tenu à mettre certains points au clair. Explications.

Il y a quelques semaines maintenant, Charlène de Monaco a quitté le Rocher pour rejoindre l’Afrique du Sud. Si ça ne devait durer que quelques jours, la princesse n’est toujours pas de retour sur le rocher. Selon les dires d’un expert royal, elle aurait quelques conditions pour retourner vivre auprès de son mari. Ne vous inquiétez pas, la rédaction va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Chantell Wittstock tente de rassurer tout le monde

Le couple princier traverse des mois compliqués, c’est le moins qu’on puisse dire. En effet, isolée en Afrique du Sud à cause d’un petit souci de santé, Charlène de Monaco est dans l’incapacité de prendre l’avion pour retrouver son mari et ses enfants. Alors si la raison officielle est celle-ci, de nombreuses personnes estiment qu’il y a de l’eau dans le gaz entre la princesse et Albert II. D’ailleurs, depuis quelques jours, des rumeurs sur un possible divorce viennent sur la table. Heureusement pour le couple princier, la belle-soeur de l’ancienne nageuse vient éteindre l’incendie.

Dans une récente interview, Chantell Wittstock a réaffirmé que sa belle-soeur était bien retenue en Afrique du Sud en raison de ses problèmes de santé. En effet, la princesse souffre d’une infection de la sphère ORL. Elle affirme également haut et fort, que les dernières rumeurs étaient complètement fausses. D’après elle, Charlène et Albert II n’ont aucun problème. D’ailleurs, ce dernier aurait prévu de faire un petit détour par l’Afrique du Sud dans les prochains jours. Pour pouvoir être aux côtés de sa femme après sa deuxième opération.

Albert II donne des nouvelles de sa femme

Le retour de Charlène de Monaco sur le rocher, n’est pas prévu pour tout de suite. En effet, dans une récente interview accordée à la radio sud-africaine, la princesse a évoqué un possible retour à la “fin octobre“. Il faut préciser que la jeune femme a de nombreux soucis. Il y a quelques heures, elle a de nouveau dû passer sur la table d’opération. C’était le vendredi 13 août dernier. Une intervention de plus de quatre heures sous anesthésie générale, qui a eu lieu au niveau des oreilles, du nez et de la gorge, afin de corriger les complications générées par sa précédente opération.

Et pour savoir si l’opération s’est bien passée, c’est le prince lui-même, qui a pris la parole. En effet, Albert II s’est autorisé une rare prise de parole pour donner des nouvelles de sa compagne : ”L’opération s’est bien passée, la princesse Charlène se repose et nous pensons à elle avec tendresse”. Par la suite, il a également confirmé l’information de Chantell Wittstock. Avec les enfants, ils iront en Afrique du Sud. Comme le souligne le message officiel sur Facebook :”l‘avenir se prépare, plus solidaire, plus durable“.

Charlène de Monaco veut revenir, mais sous certaines conditions

Si tout le monde se veut rassurant concernant la solidité du couple, un spécialiste de la royauté croit lui, le contraire. Pour lui, Charlène de Monaco ne souhaite pas du tout rentrer sur le rocher. En effet, dans les colonnes du magazine allemand Bild, une source explique que la princesse tente de mettre la pression sur Albert II : ”Elle veut mettre la pression à Albert. Ce qu’elle souhaite, c’est que les jumeaux développent un plus grand lien avec l’Afrique du sud, mais elle réclame aussi de véritables responsabilités”.

Il faut préciser que selon le spécialiste, Charlène de Monaco ne se sentirait pas vraiment à sa place au sein de la famille royale. D’ailleurs, si vous lisez souvent des articles sur elle, vous savez sûrement qu’une de ses amies proches avait déjà laissé entendre la même chose. Elle avait notamment dit :”Elle était pleine de bonne volonté, mais elle s’est vite sentie jugée et incomprise. Alors elle s’est renfermée pour se protéger”. Reste à savoir maintenant comment cela va se finir. Affaire à suivre.