Lundi 4 octobre dans Touche pas à mon poste sur C8, le chroniqueur Benjamin Castaldi a encore une fois abordé le sujet : ses difficultés financières.

Petit-fils du monstre sacré du cinéma Yves Montand, Benjamin Castaldi a connu une carrière extraordinaire sur TF1. Il a présenté pendant des années les plus grosses émissions de divertissement de la chaîne. Et forcément, il a ramassé un gros pactole. Mais aujourd’hui, il serait, d’après ses dires, “sur la paille”. Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, il parle de ses difficultés financières sur le plateau de Cyril Hanouna.

Déjà lundi 27 septembre 2021, il a raconté ses déboires dans TPMP. Et surtout comment il avait perdu des millions d’euros. Tout est parti d’un très mauvais investissement qui s’est transformé en véritable arnaque. Quand il est devenu multimillionnaire, il a voulu faire fructifier son argent. Le présentateur a ainsi investi dans un immeuble en 2003 à Tulle. Il s’agissait d’un bien immobilier composé d’une vingtaine d’appartements. Mais très vite, ce rêve a tourné au cauchemar.

Benjamin Castaldi: « À la fin du mois, il ne me reste rien »

Le moins qu’on puisse dire, c’est que son investissement n’a vraiment pas été une bonne affaire. C’est le moins qu’on puisse dire ! « Ils m’ont mis sur la paille, les économies de toute une vie. J’étais au fond des chi**tes. Pendant que j’étais aux Etats-Unis, ma femme recevait les hommes de loi en retenant la cafetière d’une main et la télévision de l’autre. Et ça n’est pas fini, ils ne perdent rien pour attendre. », lâchait-il à l’époque au Parisien.

Cette affaire a complètement ruiné le chroniqueur de C8. L’immeuble lui a même été saisi ! « J’ai été escroqué, j’ai perdu 4 ou 5 millions d’euros. Un jour, il y aura un procès », a lâché le papa de Gabriel. Cette conversation a provoqué un échange musclé sur les salaires mirobolants des stars de la télévision. Mais Benjamin Castaldi s’est montré fair play. « Mon père, qui a une très belle carrière, n’a pas gagné des centaines de milliers d’euros« , a-t-il ainsi reconnu, faisant référence à Jean-Pierre Castaldi. « Moi j’ai gagné des millions, mais on m’en a piqué quatre ou cinq », a enchaîné l’ancienne star de Secret Story.

« J’ai mon passé qui est lourd.«

Mais cette escroquerie n’est pas la seule raison de ses soucis financiers. Car il faut savoir que Benjamin Castaldi a vu également son salaire chuter. En 2014, quand il quitte le groupe TF1, il ne retrouve pas la même fiche de paie. Il gagnait 20000 euros par mois. Mais il touche ensuite beaucoup moins. Une fois qu’il a payé les huissiers, il se retrouve à devoir vivre avec 1.600 euros par mois. Quand il fait ses débuts sur D8, il déclare ainsi : « En l’espace de dix, douze mois, vous êtes encore plus dans la m*rde que vous ne l’étiez. C’est un cercle infernal et on ne peut rien faire. Quand on ouvre les yeux, c’est trop tard. », explique-t-il en effet.

Sur le plateau de TPMP, lundi 27 septembre, Cyril Hanouna n’avait pas pu s’empêcher d’ajouter son grain de sel. « Si vous aviez mieux géré, vous auriez pu arrêter là ? ». « Bien sûr », a lâché aussi sec Benjamin Castaldi. Grâce à Touche pas à mon Poste, Benjamin Castaldi ne peut pas dire qu’il ne gagne pas bien sa vie. Mais bien sûr pas comme avant sur TF1. « Je gagne beaucoup moins d’argent (…) J’ai mis cinq à six ans à accepter le fait que je n’étais plus le Castaldi d’avant. Je vis très bien mais je vis normalement », a confié le chéri d’Aurore Aleman. Et de conclure : « Quand tous les mois sur ton compte en banque, tu as 200 ou 300 000 euros qui arrivent, tu penses que ça peut durer ».

« J’ai vraiment pris le taureau par les cornes et je vais y arriver. »

Ce lundi 4 octobre, l’ancien présentateur de Secret Story a ainsi relancé le sujet en début d’émission. « J’ai mon passé qui est lourd. À la fin du mois, il ne me reste rien », a-t-il ainsi fait savoir. Et de poursuivre : « Je ne me plains pas mais là je suis en train de tout régler, la pente est raide ».

Enfin, heureusement qu’il est conscience qu’il a. Auparavant d’ailleurs, il dépensait sans compter. Et d’ailleurs bien plus que ce qu’il gagnait ! « La fin d’année était très compliquée mais là ça va mieux, je suis très heureux. J’ai vraiment pris le taureau par les cornes et je vais y arriver. Il y a bien pire que moi, j’ai la chance d’avoir un travail, je suis très heureux comme ça« , a ainsi reconnu le papa de Gabriel dans TPMP.