Image : stuff

Nombreuses sont les raisons pouvant motiver certaines mères à abandonner leur bébé. Alors que le lien qui se tisse entre une mère et un nouveau-né est unique, certaines femmes à défaut d’être prêtes à accueillir un enfant, décident de l’abandonner à la naissance. Voici le cas particulièrement choquant d’un bébé qui a été retrouvé par un nettoyeur de rue au fond d’une poubelle à roulettes.
Les images suivantes témoignent d’une réalité qui est plus présente qu’on ne le croit. Un agent d’assainissement nommé Ni Lanping et son collègue Lu Xiaopeng, ont déniché ce qui leur semblait être un bébé dans une poubelle à roulettes.

Un nouveau-né retrouvé vivant parmi les détritus

Une scène particulièrement bouleversante s’est présentée devant les deux employés de propreté. Le nouveau-né a été retrouvé vivant, dans un sac poubelle noir à l’intérieur de la benne. De surcroît, il semblerait que le cordon ombilical était toujours attaché à son corps lit-on dans l’article du 7 News.

Cette histoire d’abandon a eu lieu dans la communauté fermée de Langfang Mansion, dans la ville de lanzhou en Chine. Quand ils sont arrivés dans les quartiers résidentiels de la ville, il était à peine 6 heures du matin quand les deux hommes ont entendu des pleurs à peine perceptibles qui provenaient de la rangée des poubelles à roulettes.

Le nouveau-né abandonné a été retrouvé dans ces poubelles à roulettes – Source : 7 News
L’un des nettoyeurs pensait que quelqu’un avait assassiné un chat avant de le jeter dans la poubelle. Mais quand lui et son collègue se sont approchés de celle-ci et qu’ils ont ouvert le couvercle, le spectacle était tout autre. C’était un nouveau-né « couvert de sang ». Une scène « difficile à décrire » pour reprendre les mots de Mr Lu.

L’enfant abandonné était couvert de sang et avait toujours le cordon ombilical attaché à son corps – Source : 7 News
Avant d’appeler les forces de l’ordre et l’ambulance, les deux hommes ont pris le soin de couvrir le garçon nu en l’entourant d’une couette. Bien heureusement, il semble qu’il soit dans un état stable. Par ailleurs, il n’a pas été précisé si la police suspectait une personne vivant dans la région.

Ce type d’incident n’est pas rare. Un bébé avait déjà été retrouvé abandonné dans une boîte à pizza accompagné d’un message émouvant à propos de sa mère décédée.

Qu’est-ce qui pourrait pousser une mère à abandonner son nouveau-né après l’accouchement ?
Certaines mères semblent ne pas avoir été en mesure de développer ce lien « spécial » censé les unir à leur bébé. Il est également communément admis que l’amour que voue une mère envers son enfant est à la fois un sentiment naturel, spontané mais aussi un amour inconditionnel. L’on se demande alors ce qui pousserait une mère d’abandonner si facilement son bébé après l’accouchement.

Certaines se révèlent ne pas être en mesure d’avoir une fibre maternelle après la naissance de l’enfant. L’affection est moindre, voire inexistante. Ce manque d’attachement est justifié par un certain nombre de causes que le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer expose : La dépression postpartum, des reproches, une enfance compliquée.

La dépression postpartum : Alors que certaines femmes développent un lien inqualifiable avec leur enfant, d’autres font face à de profonds bouleversements après la naissance de celui-ci. Le manque d’intérêt pour l’enfant peut aussi s’expliquer par un stress exacerbé, un épuisement moral et une irritabilité qui découlent de la chute hormonale. Autant de souffrances qui peuvent amplifier ce détachement vis-à-vis du bébé.

Des reproches : Il peut arriver que la mère en veuille au bébé si sa naissance rime avec la dislocation de ses projets de vie ou bien si elle n’est pas prête à se soumettre aux obligations maternelles. Elle accepte mal le nouvel horizon qui se profile.

Une enfance compliquée : Le passé de la femme a dû influencer sa décision. Les souvenirs qu’elle a de son enfance sont douloureux car ils témoignent de négligences, de maltraitance ou d’abandon. Elle se montre alors récalcitrante quant à l’éducation de son enfant. Cela peut d’ailleurs être un mécanisme de défense inconscient.