Après Secret Story, Capucine hérite d’une mauvaise réputation sur les réseaux sociaux. Elle participe alors aux Anges de la télé-réalité

Capucine Anav, une carrière télévisuelle faite de hauts et de bas

Après Secret Story, Capucine hérite d’une mauvaise réputation sur les réseaux sociaux. Elle participe alors aux Anges de la télé-réalité, alors émission de référence, et suite logique pour tous les nouveaux candidats de télé-réalité. C’est d’ailleurs durant cette saison que Nabilla explose, avec sa phrase culte, « Allo, non mais allo quoi« . Et si Capucine n’a pas connu de gros buzz durant cette édition, elle a réussi à redorer son blason. Appréciée des téléspectateurs, elle intègre l’équipe de Matthieu Delormeau dans Le Mag. Elle y reste plusieurs années, même après le départ du présentateur. Elle s’essaie même à l’animation au côté de son acolyte Benoît Dubois.

Mais les téléspectateurs ne sont pas convaincus, et les relations entre elle et la chaîne ne se sont pas terminées d’une belle manière. En 2018, elle se confie à cœur ouvert dans son livre Authentique. C’est elle qui clame avoir souffert d’une « grave dépression » suite au départ de Matthieu Delormeau, alors qu’elle n’a pas eu le rôle important qu’elle pensait tenir. « A partir de là, c’est la dégringolade. Je me sens inutile, triste, vide (…) Je n’arrive pas à manger correctement donc je suis faible. Je suis faible donc je n’arrive pas à manger correctement« . Toujours présente sur la chaîne, elle vit mal les commentaires sur son physique, alors qu’elle maigrit de plus en plus.

« Je vous préviens, je ne veux plus une seule réflexion sur mon poids, plus jamais, foutez-moi la paix ! » aurait-elle dit à ses collègues dans les locaux de la chaîne. Dans son livre, elle explique « avoir mal au ventre en permanence« . « Comme si j’avais avalé une grosse pierre. Je maigris à vue d’oeil jusqu’au jour où ma balance m’affiche 39 kilos. Je suis persuadée d’avoir une maladie, sûrement liée à l’estomac« .

Le renouveau de Capucine Anav

Mais la belle jeune femme se reprend et rejoint l’équipe de Cyril Hanouna. Elle reste un an à Touche pas à mon poste et anime même une émission en prime time sur C8. Mais Capucine Anav rêve de plus. Elle veut être comédienne. Elle est à la star de la web série En Coloc, et poursuit sa carrière sur les planches de théâtre. A partir de septembre 2017, elle joue dans la pièce La fève du samedi soir d’Éric Delcourt. Deux ans plus tard, elle partage la scène avec Alexandra Vandernoot et Jérôme Lenotre pour Alil Vardar dans Un week-end tranquille.

A 30 ans, Capucine Anav aurait dû avoir une nouvelle ligne à son CV. Et quelle ligne ! Elle devait en effet rejoindre une production de Netflix, le géant américain. A cause des sévères intempéries dans plusieurs régions du sud de la France (Haute-Corse, Bouches-du-Rhônes, Vaucluse, Var, Alpes-de-Haute-Provence et Alpes-Maritimes), la jeune femme n’a pas pu se rendre sur place, comme l’indique Public.

Mais Capucine n’est pas pour autant sans activité, loin de là. Elle est en effet la vedette de la pièce de Luq Hamet, au côté d’Alexandre Pesle et Emmanuelle Boidron. L’histoire est la suivante : « Philippe a une femme et une maîtresse. Toutes deux lassées du traitement qu’il leur accorde, elles décident de goûter aux plaisirs de l’autre. La femme veut être traitée comme une maîtresse et la maîtresse comme une femme. Mais ce que peut supporter une femme ne convient pas forcément à une maîtresse et les ardeurs consacrées à une maîtresse peuvent devenir un fardeau pour une femme… »

Si vous voulez découvrir la comédienne sur scène, cela se passe au théâtre Edgar dans le 14ème arrondissement de Paris. Et si le nom d’Alexandre Pesle ne vous dit rien, le comédien de 58 ans est connu pour avoir joué le rôle de Sylvain Muller dans Caméra Café. Jusqu’en 2022, Capucine Anav échangera la réplique avec l’acteur dans une pièce qui, on l’espère, connaîtra un beau succès.