Malgré les croyances populaires, il est tout à fait possible de donner du volume à des cheveux fins. La preuve avec cette coupe qui nécessite un outil particulier. Explications.

Son nom évoque l’art de bien former l’écriture manuscrite. Et pourtant, ici il est uniquement question de coupe de cheveux. Le calligraphy cut est une coupe pensée pour les cheveux fins. Depuis la nuit de temps, les cheveux raplaplas, en manque de densité, n’ont qu’un seul souhait : avoir du volume. Si les miracles n’existent pas, certaines techniques peuvent être très utiles. Malheureusement, beaucoup sont éphémères. Avec cette nouvelle coupe de cheveux, le résultat est sans appel et dure longtemps. Le secret ? Un outil miracle, à mi-chemin entre un rasoir et ciseau, baptisé le calligraphe.

LE CALLIGRAPHE, L’OUTIL MIRACLE

A l’image d’Harry Potter, les coiffeurs possèdent également leur baguette magique. Son nom ? Le calligraphe. Cet outil miracle, qui n’est ni un ciseau ni un rasoir, promet une crinière de lionne tout en éliminant les pointes fourchues. Créée par le coiffeur allemand, Frank Brormann, cette lame permet de couper le cheveu en biais. Concrètement, le calligraphe ne coupe pas de façon droite et radicale mais vient dessiner dans la chevelure des mouvements afin de ne pas abîmer l’écaille. Résultat ? Plus de volume, de douceur et de souplesse. Si cette technique convient à tous les types de cheveux, elle est particulièrement recommandée pour toutes celles désireuses de plus de densité. « C’est une façon d’ajouter du volume aux cheveux grâce à des lignes plus douces, ce qui fait que cette coupe convient parfaitement aux cheveux fins ou plats », explique Anthony Vincent, coiffeur chez Schwarzkopf Professional, au magazine « Popsugar ». Alors, on essaye ?