Bruno était accompagné de sa grand-mère, Gracy, lors de la nouvelle émission des 12 coups de midi. A l’évocation de la cagnotte de son petit-fils, elle n’est pas parvenue à retenir ses larmes. De quoi rappeler à tout le monde la valeur de l’argent.

L’inquiétude était grande sur le plateau des 12 coups de midi samedi 11 septembre 2021. Au tout début de l’émission, alors que Zette annonçait la cagnotte de Bruno, sa grand-mère, qui était présente à distance, n’est pas parvenue à cacher son émotion. Il faut dire que son petit-fils est tout de même l’heureux gagnant de 963 307 euros et il n’a pas encore dit son dernier mot. « Le million d’euros de gains et cadeaux est pas loin« , a lancé Jean-Luc Reichmann avant de demander à Gracy si elle tenait toujours bien les comptes. Seulement, la grand-mère n’est pas parvenue à retenir ses larmes et ne pouvait pas répondre aux questions de l’animateur de TF1. « J’espère qu’elle pleure de bonheur. »

« Il y a un très grand momen d’émotion« , a-t-elle tout de même confié avant que Jean-Luc Reichmann finisse par comprendre qu’elle était émue à cause de l’énorme cagnotte de l’actuel maître de midi, Bruno. Ce dernier a eu très peur en voyant sa mamie en larmes. Il a imaginé le pire et a même pensé qu’un drame avait pu toucher sa famille. Avant de lancer la première manche, elle a été prendre un verre d’eau pour se remettre de ses émotions. « Ouf on est tous rassurés« , a encore lancé l’animateur qui a eu lui aussi peur.

Bruno a eu besoin de réaliser la somme qu’il a gagné

« C’est vrai que ça fait un choc des montants pareil. Ca me permet aussi de me remettre les pendules à l’heure. On est dans le quotidien des tournages et on perd un peu la réalité de ce que cela représente en vrai. On rigole en disant que l’on se rapproche du million mais c’est quand même une somme que peu de personne, même en travaillant toute sa vie, aura, donc ça recentre la valeur de ce que j’ai gagné« , a de son côté confié Bruno. L’émotion du début d’émission n’a pas déstablisé le grand champion qui est encore parvenu à s’imposer face à ses adversaires, pour le plus grand bonheur de sa grand-mère.