L’ex actrice, Brigitte Bardot vivrait une période très compliquée. A en croire les dernières rumeurs, la fervente défenseur de la cause animal, dot faire face à des difficultés dans sa relation avec Bernard, avec qui elle vit en couple depuis plus de 29 ans. Récemment, elle a accepté d’aborder le sujet en toute transparence.

« C’est mignon l’amour de Bernard, bien sûr, mais j’en ai eu d’autres … Jamais l’amour d’un homme ne m’a donné envie de continuer à vivre », a-t-elle déclaré. Même si son propos peut être jugé durs, en réalité, Brigitte Bardot a l’impression d’être « seule » pour lutter contre la violence faite aux animaux et l’absence de protection de l’environnement.

D’ailleurs, l’icone emblématique des années 70 n’a pas sa langue dans sa poche. En effet, Brigitte Bardot n’hésite pas à taper du poing sur la table, lorsqu’elle estime que les politiciens n’en font pas assez ou qu’ils ne tiennent tout simplement pas leurs promesses…

« Depuis quarante-sept ans, je demande à tous les gouvernements, je les supplie, je les engueule, pour qu’ils m’accordent les quelques urgences prioritaires qui pourraient faire avancer la protection animale », a-t-elle indiqué avec beaucoup de détermination. Elle a même menacé de quitter la France si rien ne se passait pour un changement radical.

Avant d’ajouter : « Je n’obtiens rien. Au contraire, c’est pire ! Les accords passés entre Macron et les chasseurs sont un véritable honte, une pêche aux voix électorale obtenues dans le sang, la mort, la disparition de milliers d’animaux de nos forêts ». Cette cause est essentielle à ses yeux et elle pense que tous les Etats devraient s’en préoccuper. Célèbre pour sa grande subtilité, elle ne s’est pas arrêtée là.

Il arrive aussi à Brigitte Bardot de faire des commentaire, qui crée une vive polémique. Ce fut le cas, il y a quelques mois au micro de Radio Sud. « Je suis française de souche, j’ai représenté ‘Marianne’ et suis connue du monde entier alors je vous em***de, vous les donneurs de leçons, les politiquement corrects, bande de trouillards émasculés. Je trouve qu’on est gouvernés par des lâches ! Vraiment soumis à une partie de la France qui maintenant n’appartient plus à la France. C’est scandaleux d’agir comme ça de la part d’un gouvernement. », avait-elle lâché.