Benjamin Castaldi a évoqué son mariage avec Flavie Flament, sur le plateau de TPMP, ce 4 octobre. Le chroniqueur dévoile alors le montant incroyable que son mariage a coûté.

Présent comme à son habitude sur le plateau de TPMP ce lundi 4 octobre, Benjamin Castaldi évoque son mariage avec Flavie Flament. Une cérémonie grandiose qui faisait à l’époque la une de tous les médias. En effet, cette immense fête a de toute évidence coûté une véritable fortune. Pourtant, le célèbre présentateur avoue n’avoir presque rien payé. nous vous révèle pourquoi.

Benjamin Castaldi : un mariage gigantesque pour une bouchée de pain

Une journée particulière

Si aujourd’hui Benjamin Castaldi coule des jours heureux aux côtés de sa compagne Aurore Aleman, l’ancienne star de TF1 a dans le passé été en couple avec l’animatrice Flavie Flament. Après s’être fréquentées durant de nombreux mois au début des années 2000, les deux stars décidaient même de se marier. Le 22 septembre 2002, les tourtereaux se disent effectivement « oui » devant Monsieur le Maire avant d’accueillir un grand nombre d’invités dans un endroit majestueux.

Présent sur le plateau de TPMP ce 4 octobre, Benjamin Castaldi revient sur ce mariage et plus particulièrement sur la journée des noces. Cyril Hanouna souhaite en effet savoir combien a pu coûter une telle folie. Cependant, la réponse du chroniqueur va avoir le don de le surprendre puisqu’en réalité, cette immense fête ne lui a presque rien coûté : « C’est un magazine qui a payé à 90 %. Ce magazine a fait faillite depuis, c’était pas Jour de France, mais un truc comme ça. On avait vendu l’exclusivité ». Néanmoins, une question reste en suspens, quel était réellement le montant de la facture finale ? Toujours très transparent avec les téléspectateurs, Benjamin Castaldi ne cache rien : « Je vais tout vous dire comme d’habitude comme ça, j’aurai des tweets incendiaires : 900 000 euros ! ». Des chiffres qui bien évidemment ne manquent pas de faire réagir sur le plateau de Touche pas à mon poste.

Une folie

Visiblement très surprise par le coût de ce mariage, Isabelle Morini-Bosc trouve même que c’est tout simplement « indécent ». Néanmoins, Benjamin Castaldi précise n’avoir rien gardé de cette somme faramineuse versée par ce magazine : « La bonne nouvelle, c’est que j’avais tout investi dans le mariage, rien gardé pour moi évidemment, mais c’était un très beau mariage (…) je n’ai pas fait de bénéfices sur le mariage non. Il y avait 500 personnes ». Une soirée durant laquelle de très nombreuses stars et de personnalités haut placées étaient d’ailleurs présentes comme le confirme Valérie Benaïm.

En effet, selon la chroniqueuse de Touche pas pour mon poste, le mariage de Benjamin Castaldi et de Flavie Flament est tout simplement inoubliable : « Le mariage était fou ! Il y avait tout le paysage audiovisuel français à ce mariage ! Mais quand je vous dis tout le monde : patron de TF1, patron de M6, toutes les vedettes de la télévision… ». Malgré toutes ces révélations, Cyril Hanouna a pourtant encore beaucoup de questions. Il s’interroge effectivement sur les motivations qui ont poussé le couple a accepté le financement de leur mariage par un magazine. Le présentateur de Touche pas à mon poste rappelle d’ailleurs qu’à l’époque Benjamin Castaldi avait largement les moyens d’assumer une telle dépense. Cependant, il existe une raison précise à ce choix. nous vous dit tout.

Une manière d’avoir la paix

Selon Benjamin Castaldi, il était tout simplement impossible que ce mariage ne passe pas inaperçu. En raison de son statut et de celui de sa future épouse, tous les journalistes et tous les paparazzis étaient effectivement à l’affût. Dès lors, il était plus facile pour lui de vendre les droits de cette journée et d’essayer de maintenir un droit de regard sur ce qui sortirait dans la presse : « Je l’ai fait pour une raison, c’est que comme on était vraiment traqué par tout le monde, on s’était dit : ‘On va faire une séance photo claire et nette comme ça, il n’y aura pas de problème’ ». Une cérémonie dont beaucoup de monde se souvient d’ailleurs.

En effet, Valérie Benaïm présente ce jour-là se souvient de quelques détails précis : « Benjamin ne s’en souvient pas parce qu’il était à l’intérieur du mariage, mais nous, les invités, quand on est arrivé au fameux château de Groussay (…) il y avait des gendarmes qui balisaient la route, il y avait des gens sur les bords de la route pour apercevoir les vedettes qui venaient… Les gens s’étaient donné le mot en disant qu’il y avait plein de vedettes qui venaient au mariage de Benjamin et Benjamin était une immense vedette et donc il y avait vraiment des gens pour les voir ». Une information confirmée par Benjamin Castaldi lui-même. Le chroniqueur de TPMP précise effectivement qu’il était entouré de 90 gardes de sécurité durant toute la journée. Une cérémonie totalement folle.