Certains natifs du zodiaque sont beaucoup plus nombreux que d’autres. Explications.

zodiaque: C’est une réalité, certains signes sont beaucoup plus fréquents, et à l’inverse, d’autres sont beaucoup moins nombreux. Mais pourquoi donc ? Et quel est réellement le signe le plus rare du zodiaque. Ne vous inquiétez pas, si vous lisez cet article, vous allez tout savoir sur le sujet. Vous êtes prêts ? Eh bien, c’est parti.

Quel est le signe le plus rare du zodiaque ?

Tous les signes du zodiaque ne sont pas uniformément répartis, ce qui est tout à faire normal. En effet, il existe des signes bien mois répandus que d’autres. Et pour se faire une idée bien précise, il faut prendre connaissance des mois et des années de naissance en France. Rien de mieux alors, que de consulter les chiffres de l’Insee. Et en y regardant de plus près, on se rend compte, qu’il y a un signe un peu plus rare que les autres. Mais de qui s’agit-il exactement ? Eh bien, nous allons vous le dire dans la suite de notre article.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par @signe_astro_capricorne

Entre le 23 décembre et le 25 décembre ainsi qu’entre le 31 décembre et le 3 janvier, on observe que depuis 1968, le chiffre est au plus bas. Et cette période-là, concerne les natifs su signe du Capricorne. Le dixième signe du zodiaque est donc le moins répandu en France. On note que les dates correspondent à la période hivernale. Une période assez difficile pour les Français, qui doivent parfois faire face à une dépression hivernale ou le stress des fêtes. On a donc aussi moins de Scorpions et de Sagittaires, qui sont des signes qui se font de plus en plus rares.

Des naissances plutôt en été ?

Dans son rapport, l’Insee annonce que le pic de naissance se trouve entre juillet et octobre. Enfin, c’est ce qui était le cas entre 2010 et 2019 en tout cas : »Dans les années récentes, le pic des naissances a lieu entre juillet et octobre, mais il est bien moins prononcé qu’auparavant : en moyenne entre 2010 et 2019, les naissances de juillet ne sont supérieures que de 5 % au nombre des naissances attendues s’il naissait autant d’enfants chaque jour de l’année, contre un pic de 10 % en mai dans les années 1970″.

Et l’explication de cette étude est toute simple. En effet, on observe un véritable rapprochement des couples pendant la période hivernale. Le froid semble encourager les couples à se réchauffer sous la couette et donc à se reproduire. Résultat des courses : ils se retrouvent avec un bébé à l’automne ou la fin de l’été. Selon l’Insee, la tendance s’explique également par “la préférence des couples d’avoir un enfant “à la belle saison”.

Quel est le jour de naissance le plus fréquent ?

Si nous avons vu dans cet article, que les naissances se font plutôt en été, d’après l’Institut National de la Statistique et des Études Économique, le 7 mai correspond au pic de naissance sur l’année. Vous aussi, vous êtes nés ce jour-là ? Eh bien, vous faites partie des statistiques. Et ce jour, il correspond à quel signe exactement ? Eh bien, nous allons vous le dire. Il s’agit du Taureau. Ce signe de Terre a bonne réputation. Les personnes nées sous le signe du Taureau sont fidèles dans tous les aspects de leur vie.

Mais si aujourd’hui, les statistiques montrent cela, ce n’est pas certain que ce sera la même chose dans les années à venir. En effet, il y a fort à parier que les mois qui connaissent le moins de naissances pourraient continuer à changer. C’est un peu à chaque génération, son signe star et son signe le plus rare. Qui sera le prochain? C’est ce que nous allons voir dans le futur.