Même si cette étape alimentation est essentielle, on ne la fait pas toujours bien. Voici nos conseils pour ne plus fauter quand on les lave.

Tout savoir sur le nettoyage de nos courses alimentation

La durée de trempage

Au lieu de faire ça de manière improvisée, on réfléchit avant d’agir. En effet, pour des choses qui possèdent déjà de l’eau comme les brocolis, la laitue ou les courgettes, nul besoin de les noyer. C’est pourquoi, comme pour la cuisson, nous vous propose d’utiliser un minuteur. Après tout, les experts alimentation sont conscients que chaque minute compte en cuisine.

Quelle température pour l’eau ?

Surtout pas chaude ! Même si les conditions météorologiques ne sont pas bonnes, le froid est donc la meilleure solution pour préserver les nutriments de notre ingrédient alimentation du jour. Aussi, nous vous propose d’alterner entre le froid pour ces derniers et le chaud pour vos petites mains. Pratique, non ?

Attention au savon !

En ces temps de pandémie, pas mal de tutoriels alimentation disponibles sur la Toile vous suggère de laver vos courses au savon. En soi, ce n’est pas une mauvaise idée car il est censé éliminer les germes et les bactéries. Cependant, en pratique avoir un arrière-goût de savon lors de la dégustation n’est vraiment pas recommandé. C’est pourquoi,nous vous recommande de fabriquer une mixture composée d’eau, de vinaigre blanc oud’ une pincée de bicarbonate de soude.

Que faire avec l’évier ?

Connu pour ses multiples qualités, l’évier est pourtant un nid à microbes. En fait, avant de penser à nettoyer votre panier de fruits et légumes, on prend le temps de désinfecter scrupuleusement sa cuisine. Si vous n’avez malheureusement pas le temps, trouvez un contenant alimentation adapté pour recueillir vos fruits et vos légumes.

La viande blanche n’aime pas l’eau !

Comme nous vous le précisait dans cet article, vous devez respecter certaines règles avant de procéder à son lavage, sa mise au four ou encore son dressage. Non seulement, on prend le risque d’avoir moins ce côté croustillant qui nous fait kiffer. De plus, figurez-vous que l’eau ne tue pas forcément ses bactéries. En fait, seule la cuisson a le pouvoir d’éliminer les choses nuisibles et aussi de rendre sa chair si délicieuse. A vos fourneaux !

Que faire avec la peau ?

En réalité, il y a deux écoles alimentation. Celle qui préconise de garder la peau. Et l’autre qui l’enlève et la jette. En tout cas, quoiqu’il arrive, on prend quelques secondes pour mettre le nécessaire sous l’eau, de préférence avec leur enveloppe corporelle.

Prendre de l’avance peut vous coûter cher !

En rentrant de ses courses alimentation, une mère de famille organisée va décider de laver le tout avant de se mettre cuisiner le repas du soir. Hélas, une fois lavés, vos tomates doivent être consommées presque automatiquement. Si ce n’est pas le cas, nous appréhende votre réaction lorsque vous allez voir des moisissures se former. Vous n’avez plus qu’à tout recommencer : quel gâchis !

La stratégie de l’égouttage

Après avoir fait tremper vos composants alimentation, il ne suffit pas de vider le récipient concerné dans l’évier. Vous devez impérativement faire sécher vos fruits et vos légumes dans un autre contenant, préalablement désinfecté.

La particularité des équeutés

nous vous donne ce conseil alimentation simple : ne coupez vos légumes avant de les laver. En effet, l’eau risque de s’insérer et vous aurez forcément un résultat étranger lors de la première bouchée.

Se laver les mains entre chaque étape

Cela peut paraître évident, mais certains d’entre vous oublient de le faire. Si on savait les bactéries que nos mains accumulent en une journée, on les passerait toutes les deux secondes sous l’eau.