Lors de sa visite dans la Drôme, dans le sud-est de la France, le président Emmanuel Macron a été agressé mardi par une personne. Deux personnes ont été arrêtées. Le président français a été giflé au visage alors qu’il s’adressait aux citoyens rassemblés pour voir le président s’arrêter dans la Drôme, dans le cadre de sa grande tournée dans le pays pour « prendre le pouls de la nation ».

Dans la vidéo qui a pris d’assaut Internet, on peut voir le président français tendre la main pour saluer les citoyens rassemblés derrière une barricade. Au moment où Macron tend la main pour saluer un homme parmi la foule, la personne aurait crié » A bas la Macronie » alors qu’il giflait furieusement le président français. Le président français a immédiatement été éloigné par son entourage de sécurité, qui est rapidement intervenu et a plaqué l’assaillant au sol.

Selon les informations parues dans les médias locaux, deux personnes ont été arrêtées pour agression. L’identité de l’agresseur et ses motivations restent à déterminer. Le Premier ministre français Jean Castex a déclaré que cet incident était un affront à la démocratie.

L’incident a eu lieu alors que Macron était en visite dans la région de la Drôme, dans le sud-est de la France, où il a rencontré des restaurateurs et des étudiants pour parler de la façon dont la vie revient à la normale après l’épidémie de COVID-19.

La 10 juin avait lieu le jugement de Damien T, qui a été jugé en comparution immédiate. Ce dernier a écopé d’une peine de prison de 4 mois et a passé la nuit en prison, puisque le mandat de dépôt a été appliqué immédiatement. Il faut dire que son geste a beaucoup fait réagir et notamment sur les réseaux sociaux.

Récemment, le fils d’Alain Delon qui s’est illustré concernant cet incident avec le chef de l’Etat. a publié un message qui s’est propagé sur la toile comme une trainée de poudre. « Macron : après cette gifle, j’ai décidé de vous reconfiner », a annoncé Alain Fabien Delon sur instagram, accompagnant son message d’un émoji qui rit !