Du fait de la présence toujours plus importante des moustiques-tigres en France, les cas de dengue sont plus importants que jamais.

Depuis quelques années, le quotidien des Français en été rime à éviter les moustiques. Et pas uniquement nos bons vieux moustiques Français, mais également ceux qui viennent de loin. Les fameux moustiques tigres. Plus petits et rayés, ces moustiques se régalent tout comme les autres de notre sang… mais peuvent également nous refiler des maladies. Cette année, on remarque que le nombre de cas de dengue en France est historiquement haut. Et le coupable est cet insecte qui ne mesure pas plus d’un centimètre.

Qu’est-ce la dengue, cette maladie transmise par les moustiques tigres ?

La dengue est également appelée la « grippe tropicale ». Tout est dans le nom, ce n’est généralement pas le genre de maladie qu’on attrape en prenant l’apéro dans son jardin, en France. Il s’agit d’une maladie infectieuse provoquée par un arbovirus principalement transmis par le moustique tigre. Ce n’est pas la seule maladie que ce moustique transmet. En effet, il peut également être vecteur de deux autres affections. Le chikungunya et le zika.

Il existe deux sortes différentes de dengue. La dengue classique et la dengue hémorragique. Dans le premier cas, la maladie s’exprime par une forte fièvre, des maux de tête, des nausées, des vomissements, des douleurs articulaires et musculaires et parfois même une éruption cutanée (qui est similaire à celle provoquée par la rougeole). Ces symptômes surviennent brutalement après deux à sept jours d’incubation. On remarque deux trois jours après les premiers symptômes une rémission qui ne dure pas, puisque les symptômes reviennent en force par la suite.

De son côté, la dengue hémorragique est simplement une forme aiguë, et donc bien plus grave. Elle concerne 1% des cas dans le monde. Les symptômes sont similaires mais des complications surviennent, comme une fièvre persistante, des multiples hémorragies (gastro-intestinales, cutanées et cérébrales).

Le moustique tigre, principal responsable de la hausse des cas de dengue !

Ce n’est pas une surprise. C’est L’Express qui nous le révèle. Cette flambée est due principalement à l’aedes albopictus, soit le moustique tigre. Tout simplement car ces moustiques sont de plus en plus nombreux en France. En 20 ans, il s’est implanté sur plus de deux tiers des départements français. Mais ce n’est pas la seule explication pour comprendre l’explosion des cas de dengue en France.

Le covid-19 semble derrière nous et le voyage ont donc repris normalement. Les voyageurs Français sont donc nombreux à se rendre dans des pays considérés comme à risque. De plus, difficile de ne pas parler des conditions climatiques. Les canicules sont idéales pour les moustiques tigres qui aiment la chaleur et l’eau. Or, cet été exceptionnel a alterné épisodes caniculaires intenses et épisodes pluvieux, surtout dans le sud. De quoi permettre aux moustiques tigres de se développer d’autant plus.

Comment se débarrasser de ce nuisible ?

Pour commencer, vérifiez votre extérieur. Laissez-vous de l’eau stagnante ? Si oui, videz-la immédiatement. Le moustique-tigre est un insecte qui bouge peu. Si vous en avez plusieurs dans votre jardin, il vient de chez vous, ou de chez vos voisins. Le moustique-tigre est casanier. Mais une fois qu’ils sont là, comment s’en débarrasser ? Il faut privilégier, d’après Stéphane Rober (président de Vigilance Moustique), l’incardine. « C’est l’actif qui a le meilleur ratio efficacité/innocuité » .

Même quand il fait chaud, pour éviter d’être piqué, portez des vêtements amples qui couvrent vos jambes et vos bras. Et surtout, si vous commencez à ressentir certains symptômes comme ceux vus ci-dessus après avoir été piqué, rendez-vous chez un médecin en précisant bien que vous avez été piqués par un moustique tigre.

Petite astuce : si vous avez des plantes et des sous-pots qui peuvent logiquement se remplir d’eau et donc accueillir des larves, remplissez-les de sable.

Enfin, pour protéger votre intérieur, la moustiquaire est aussi simple qu’efficace. Elle permet d’être protégée des moustiques qui viennent de l’extérieur. Quant au spray, il est également efficace… à condition de ne pas oublier certaines zones de votre corps. Soyez en sûr, les moustiques sont doués. Ils trouveront les zones vierges de tout répulsif pour vous piquer.