Au cours d’une interview pour la présentation de son livre, Alessandra Sublet a raconté plusieurs anecdotes.

Il y a quelques jours, Alessandra Sublet a sorti son livre intitulé J’emmerde Cendrillon où elle raconte des anecdotes sur sa vie personnelle et professionnelle. Et justement pour en faire la promotion, la présentatrice y est notamment revenue sur les nombreuses petites bourdes qui avaient jalonné sa carrière. La rédaction d’nous va vous donner quelques exemples. Vous êtes prêts ?

Quand Alessandra Sublet oublie le nom du parfum qu’elle devait présenter

Comme tous les journalistes, il est arrivé à Alessandra Sublet de faire quelques bourdes en direct. En promotion pour son autobiographie, la jeune femme a évoqué une anecdote datant d’août 2008. Une boulette dont elle se souvient encore aujourd’hui. A ce moment-là, elle devait présenter un nouveau parfum. Petit problème, elle avait oublié le nom de ce fameux parfum :”Ça dure cinq secondes, il y avait quatre mots à aligner : “Et tout de suite, le nouveau parfum Magnifique. J’oublie le nom du parfum. Je suis devant la caméra, en longue robe rouge, maquillée et apprêtée comme jamais. Je regarde la caméra et je dis ‘Et tout de suite le nouveau parfum…’. Dans ma tête je me dis que, putain, c’est pas possible, je n’ai quand même pas oublié le nom du parfum ! Et, si j’avais oublié le nom du parfum“.

Un oubli qui n’a pas été apprécié par les organisateurs, et on peut le comprendre. Dans son oreillette, Alessandra Sublet a alors pu entendre :”Coupez, coupez, mais quelle conne celle-ci !“. La suite de la soirée n’a alors pas été simple pour l’animatrice. Elle a même décidé de se faire toute petite : “Le feu d’artifice part, parce que évidemment le reste de la soirée se déroule, et je reste dans l’ombre. Je n’ai pas bougé pendant bien 10 minutes, je me suis mis comme une statue du musée Rodin et j’ai espéré que l’on m’oublie. C’était horrible”.

Ce n’est pas la seule bourde d’Alessandra Sublet

Au micro d’Europe 1, Alessandra Sublet raconte qu’elle faisait énormément de bourdes. Mais si celle avec le parfum fait partie de sa plus grande honte, elle se souvient également d’une erreur qu’elle a faite avec François Hollande. En effet, elle a demandé des nouvelles, à François Hollande, de sa mère décédée : “Personne ne savait !”, précise-t-elle. Elle se souvient aussi du jour où elle a demandé à Patrick Timsit s’il souhaitait réaliser des films un jour. Mais en fait, il en avait déjà fait : “J’ai demandé à Patrick Timsit s’il était tenté par la réalisation de films… alors qu’il en avait déjà fait trois“.

Des moments que l’animatrice n’oublie pas et dont elle préfère rigoler. En effet, mieux vaut en rire que de rester sur un échec, c’est mieux : “Plus on vit des moments comme ça dans ce métier, plus on apprend l’humilité et plus on sait si on a envie de continuer ou non“, confie-t-elle avant de préciser : “Quand on fait plusieurs années de direct à la télé, on fait forcément des bourdes. Et le direct me manque pour ça. Pas pour les bourdes, mais parce que c’est la vraie vie“.

Une bourde énorme avec Pierce Brosnan

Si Alessandra Sublet a pu faire quelques boulettes lors de ses interviews, elle a également pu en faire dans la vraie vie. En effet, c’était lors d’un dîner avec Pierce Brosnan : “Mon ex-mari, qui produit des films, a fait un film avec Pierce Brosnan et Emma Thompson et un soir, il me dit qu’on va dîner avec eux. J’y vais avec eux et le dîner se passe bien” commence-t-elle par dire tout d’abord. Elle poursuit ensuite : “Je parle anglais, il me comprend, c’est déjà un effort énorme. Et on sort sur le trottoir, et je dis à Clément : “C’est dingue, son ex comme ça qui le largue alors que, regarde, c’est James Bond“.

En disant cette phrase à son ex, Alessandra Sublet comprend qu’elle n’avait rien compris. En effet, l’ex femme de Pierce Brosnan ne l’avait pas quitté, mais elle était décédé. Pour l’animatrice, passed away voulait dire passer son chemin, alors que pas du tout. Un moment gênant pour elle, et peut-être pour l’acteur lui aussi. Heureusement, ce dernier ne lui en a pas voulu : “On s’est revus deux ans après, lors d’un press junket avec Leonardo DiCaprio. Et il s’en souvenait, il m’a dit : “You’re miss passed away”. Tout est bien qui finit bien.