Meghan Markle et Harry ne s’arrêtent plus de faire des révélations dans les médias concernant la couronne d’Angleterre. Séparés de la famille royale britannique, Elizabeth II pourrait leur retirer leurs titres de Duc et de Duchesse de Sussex. Mais c’est peut-être trop risqué de les contrarier…

Meghan Markle et Harry ont entamé un processus irréversible en se séparant de la famille royale britannique. Cette annonce avait eu l’effet d’une bombe ! Mais la couronne d’Angleterre et le couple dissident tentaient de ne pas faire de vagues. Une fois que les parents d’Archie se sont installés aux Etats-Unis, ils ont décidé de faire valoir leur droit à la parole. nous ne manque pas une seule de leurs interventions et vous explique tout.

La reine d’Angleterre a coupé les vivres à son petit-fils étant donné qu’il n’appartient plus à la monarchie constitutionnelle britannique. Aussi, en perdant les droits, ils renonçaient aux devoirs qui incombent aux membres de la famille royale. Notamment celui de réserve, qui interdisait à Meghan Markle et à Harry d’émettre des avis personnels. De plus, cela leur permet de gagner de l’argent aisément. En contrat avec diverses émissions et médias, ils monétisent leurs images et leurs interventions médiatiques. Une danse entre les déclarations du couple et la couronne d’Angleterre s’engage donc et risque de faire de gros dégâts.

Meghan Markle et Harry ont beaucoup (trop ?) de choses à dire

La première allocution “libérée” du prince Harry se faisait sans Meghan Markle, au micro de James Corden dans The Late Show With James Corden. Le couronne d’Angleterre tremblait sûrement déjà d’imaginer tout ce que le papa d’Archie pourrait révéler. Mais cette fois-ci, c’était davantage une présentation d’Harry en tant que personne “normale” qui était l’objectif de la communication.

Puis, c’est au micro d’Oprah Winfrey que le couple partageait des révélations retentissantes. Ce n’était qu’une première pierre de cet édifice encore en construction. Ce qui a été incroyablement mal compris par les britanniques, c’est que Meghan Markle et Harry aillent au bout de leur démarche en sachant le prince Philip, la mari de la reine d’Angleterre, malade et hospitalisé. Néanmoins, ils parvenaient à lever le voile sur les remarques racistes de l’institution qui entoure la famille royale britannique. Ils ont aussi parlé de la détresse psychologique de Meghan Markle et de l’absence de soutien de la monarchie. Soit un véritable scandale.

Depuis, Harry a témoigné dans un podcast et a parlé de son père comme d’une personne incapable de ne pas répéter l’histoire. La souffrance qu’il a vécu dans son enfance, il la transmettait alors à ses fils. Et il a participé, en tant que témoin mais aussi en tant que producteur, à une série documentaire qui arrive sur Apple TV. nous ne vous apprendra pas qu’à chaque intervention de Meghan Markle ou de Harry c’est la couronne qui tremble. De plus, elle ne peut pas se défendre ouvertement en vertu du respect au protocole.

Les experts analysent la situation et elle est très instable

Suite aux récentes déclarations du petit-fils de la reine d’Angleterre, les experts de la monarchie estiment que Meghan Markle et Harry pourraient perdre leurs titres de Duchesse et de Duc de Sussex. Mais d’autres ne voient pas cela d’un bon œil. En effet, en coupant ainsi radicalement les liens entre la couronne et ce couple, Elizabeth II pourrait se tirer une balle dans le pied. Car les révélations de Meghan Markle et Harry pourraient être bien pires que tout ce que nous avons pu entendre jusqu’ici. Pour Charlotte Griffiths, spécialiste royale chez MailPlus, les parents d’Archie “ont le bouton nucléaire sur lequel ils pourraient appuyer à tout moment”.

C’est un article de Gala qui met le doigt sur les analyses de plusieurs experts de la couronne britannique. Il en ressort les prémisses d’un véritable feuilleton qui ne fait que commencer. Et surtout, dont les rebondissements ne devraient pas cesser de si tôt.

Enfin, nous souhaite souligner que les interventions de Meghan Markle et Harry suscitent des débats partout. En effet, il y a deux camps qui s’opposent à présent. Ceux qui sont heureux de les savoir “libres” et qu’ils puissent parler de l’envers du décor, s’opposent à ceux qui estiment que c’est un réel déshonneur. Les fervents partisans de la monarchie constitutionnelle d’Angleterre craignent pour Elizabeth II et les dégâts que font les parents d’Archie. Certains estiment même qu’Harry est dupe et manipulé par son épouse pour qu’il ait le sentiment de sauver Meghan Markle alors qu’il n’a pas pu sauver sa mère, Lady Diana Spencer. Décidément, c’est le grand scandale du 21ème siècle et le pire pourrait être à venir !