Iris Mittenaere s’est récemment confiée sur son statut de femme et d’ancienne Miss Univers dans le domaine de la télévision. Dans un podcast de “Télé-Loisirs”, elle fait des révélations fracassantes qui vont en révolter plus d’un.

Iris Mittenaere n’a que trop conscience d’être une femme et une Miss quand elle travaille à la télévision. Invitée pour parler de son expérience dans Femmes de télé, le nouveau podcast de Télé-Loisirs, elle livre un témoignage fracassant. En effet, il n’est pas rare qu’elle reçoive des demandes concernant ses tenues afin qu’elle soit plus aguicheuse. Ou que des candidats, notamment dans Ninja Warriors, l’embrassent sans lui demander son avis ! De quoi secouer la Toile comme jamais à l’heure où la parole se libère pour dénoncer de tels comportements. nous vous rapporte ce qu’Iris Mittenaere raconte dans ce podcast. Le tout grâce à des propos retranscrits par plusieurs médias tels que Télé 7 jours.

Iris Mittenaere ne laisse plus passer les comportements déplacés des hommes, collègues ou candidats, à son égard

Pour elle et pour toutes les femmes, qui travaillent ou non à la télévision, ce genre de témoignage est très important. En effet, il va faire bouger les mentalités et ouvrir les yeux sur ces pratiques devenues intolérables. D’autant que la télévision est souvent le reflet de la société. Si des dérapages continuent à l’écran, il y aura certainement moins de chances pour qu’ils s’arrêtent dans le quotidien des Français. Iris Mittenaere prend alors position et ouvre certainement la voie pour que les choses changent dans ce domaine. Elle suit le mouvement initié par la journaliste sportive Marie Portolano, qui dénonçait des attitudes abjectes à l’égard des femmes dans son documentaire diffusé sur Canal+ récemment.

Iris Mittenaere n’essuie pas d’insultes comme les journalistes sportives de ce documentaire. Mais elle fait face à des gestes déplacés et à des remarques lourdes qui la minimisent et la discréditent. En effet, elle n’est pas seulement une ancienne Miss France, Miss Univers, une femme avec un joli sourire et de jolies jambes. Iris Mittenaere est à la télévision parce qu’elle a travaillé dur pour y arriver et qu’elle est compétente. Pas de doutes que le nouveau podcast de Télé-Loisirs va permettre au public d’entendre de nombreux témoignages en ce sens. car il n’est pas incompatible d’être belle, intelligente et compétente.

Un combat au quotidien, avec des coups bas révoltants

Avant même de témoigner dans ce podcast où elle fait ces révélations fracassantes, qu’nous vous partage dans la suite de cet article, Iris Mittenaere était invitée sur les ondes d’Europe 1. Et déjà à ce moment-là, elle expliquait travailler deux fois plus pour prouver qu’elle avait sa place en tant qu’animatrice. En effet, son passé de Miss France peut faire croire qu’elle a été pistonnée pour arriver derrière les caméras. Mais il n’en est rien et elle entend bien le prouver.

Dans le podcast Femmes de télé, Iris Mittenaere déclare d’abord : “À la télé, de temps en temps, on a des petites remarques déplacées… Il y a des situations pénibles à la télé quand on est animatrice.” Les auditeurs savent alors d’ores et déjà qu’il faut se préparer au pire. Surtout les femmes qui ont malheureusement l’habitude de faire face à des “situations pénibles”.

Puis, Iris Mittenaere poursuit en dévoilant un moment terriblement embarrassant qu’elle a dû affronter avec le sourire. “Par exemple sur Ninja Warrior, on a des moments où il y a des candidats qui veulent des bisous, qui arrivent trempés et qui nous embrassent dans le cou. Oui c’est difficile. C’est difficile, quand on a un rôle secondaire, on est là pour les candidats donc ils pensent qu’on est là pour eux, qu’on leur appartient et qu’ils font ce qu’ils veulent… On est un peu un objet”.

La télévision exagère les traits et décuple les émotions. Face à des candidats euphoriques de la rencontrer, elle doit parfois faire face à des comportements qui n’ont pas leurs places, ni à la télévision, ni dans la rue. Iris Mittenaere est un visage connu et beaucoup de Français ont l’impression qu’elle fait partie de la famille. Mais ce n’est pas un argument valable, nous le souligne. De plus, ce n’est pas que dans Ninja Warriors qu’elle fait les frais de remarques humiliantes. “Dans la vie de tous les jours, je suis libre heureusement, en télé, ce n’est pas toujours le cas. Ce n’est pas toujours le cas, déjà parce qu’on est une femme, tout simplement. On a facilement envie de nous voir en jupe, en talons (…) Je pense qu’on ne demande pas forcément à un homme de s’habiller d’une certaine façon.” disait-elle enfin.