Connaissez-vous vraiment tous les secrets et anecdotes du film culte avec Louis de Funes et Bourvil ?

Avec 11 739 783 entrées, Le Corniaud consacra, en 1965, le duo comique Bourvil et Louis de Funès. Si le film était une comédie, le tournage, lui, n’était pas très drôle. Il fut notamment troublé par des problèmes en pagaille. La rédaction d’nous va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Le Corniaud: Pourquoi Louis de Funès a-t-il fait grève sur le tournage ?

Le duo formé par Louis de Funès et Bourvil poursuit son succès années après années lors de ses rediffusions télévisées. Sorti au cinéma en 1965, le film culte intitulé Le Corniaud, est un classique du genre. Mais il faut préciser que le tournage n’a pas été de tout repos. En effet, après deux semaines de tournage, le comédien qui sort tout juste des succès des Gendarmes fait part de son mécontentement. Alors qu’il visionnait les rushes du film, il estime qu’il n’est pas assez présent dans le film et se lance dans une “grève du masque”. Qu’est-ce que cela veut dire ? Eh bien, pendant vingt-quatre heures, il joue uniquement ce qui était écrit, limitant ainsi les grimaces et improvisations dont il a secret.

Finalement, Louis de Funès obtient gain de cause. Le producteur du film, Gérard Oury a alors décidé d’écrire en urgence deux nouvelles scènes pour lui. D’ailleurs parmi elles, on retrouve une scène culte. Il a notamment imaginé la séquence devenue culte où le mari de Claude Gensac au cinéma compare ses muscles avec l’ex-catcheur Robert Duranton. L’idée lui fut inspirée par une rencontre étonnante faite lors d’un voyage en Italie : “J’avais rencontré à Capri un couple étrange, lui : un homo maigrichon américain, ridaillé mais milliardaire, elle : un colossal biquet français culturiste !”.

Le secret derrière la scène de l’accident

Comment faire un article sans parler du fameux accident ? Impossible. Ainsi, la rédaction d’nous a décidé de vous donner un secret de tournage concernant le sujet. On va notamment vous dire, comment la voiture pouvait être mise en mille morceaux. Alors, ce que l’on sait, c’est que la voiture de Bourvil fut équipée de boutons poussoirs, histoire qu’elle puisse effectivement s’éparpiller façon puzzle le moment venu. C’est Pierre Durin, le responsable des effets spéciaux sur le film, qui a tout mis en place. Il a découpé la 2 CV en 250 morceaux !, puis les relia entre eux avec des crochets. De petits appareils électriques faisaient sauter les crochets solidarisant les morceaux au moment opportun.

Si vous avez déjà vu le film, il est tout à fait normal que vous ayez maintenant les paroles de cette scène culte. Mais pour notre et votre bonheur, nous allons vous rejouer la scène dans l’article. Lorsque le pauvre Bourvil voit sa 2 CV réduite en miettes par la voiture de Louis de Funès, il déclare dépité : “Bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien, forcément ! Qu’est ce que je vais devenir maintenant ?”. Du tac-au-tac, Louis de Funes déclare directement : “Bah un piéton !”. Si vous souhaitez la revoir, vous pouvez cliquer sur le lien Instagram juste en haut. Bon visionnage!

La scène inédite avec Louis de Funès et Michèle Morgan

Le 19 octobre 1964, Michèle Morgan se trouve sur le plateau du Corniaud pour tourner une brève scène face à Louis de Funès. Ce dernier incarne le truand Leopold Saroyan, assez pressé, mais dont la voiture est bloquée par celle juste devant lui… celle de Morgan, qui joue son propre rôle. L’interprète de Saroyan, reconnaît la dame et lui demande ensuite un autographe. Que cela soit auprès de l’intervieweuse avec laquelle il se montre insupportable ou avec Morgan, cette scène est un condensé du talent de l’acteur.

Malheureusement pour la jeune femme, au final, la scène sera coupée. Sans elle, le long métrage fait déjà 1h51 et son inutilité à l’intrigue aura raison de sa présence. Elle est heureusement visible par tous aujourd’hui, puisqu’elle est présente dans le DVD ainsi que sur internet. D’ailleurs, comme on peut le voir dans la vidéo, elle est devenue un sport publicitaire pour la prévention routière. Découvrez-là juste au-dessus. N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez. Ne vous inquiétez pas, nous lisons tout.