Reçue par Mickaël Dorian dans l’émission Good Morning Week-end sur « Non Stop People », l’ex-reine de beauté Vaimalama Chaves a indiqué avoir été affectée par la question d’une journaliste de TF1. nous vous donne tous les détails de cette affaire qui fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Reçue sur le plateau de Good Morning Week-end, sur Non Stop People le 22 mai dernier, Vaimalama Chaves a évoqué son éléection de Miss France qui a eu lieu en 2019.

La question blessante d’une journaliste

Avec le présentateur Mickaël Dorian, Vaimalama Chaves a par exemple parlé de « la pire question » qu’on lui a posée, c’était de savoir si elle trouvait des vêtements à sa taille. Une question blessante adressée par une journaliste qui travaille pour l’émission Sept à huit de TF1 et réalisée « durant ses trois premiers jours » en fonction en tant que plus belle femme de France.

« J’ai trouvé déplorable qu’elle n’ait pas mis la réponse que je lui ai dite », a regretté Vaimalama Chaves, en indiquant avoir « envoyé bouler » la journaliste et que c’est sûrement pour cette raison que celle-ci n’a pas mis cette séquence au montage. En se rappelant ce moment qui l’a marquée, Vaimalama Chaves a souligné avoir répondu, à peu près : « C’est dommage que vous m’associiez toujours à ma taille alors que j’ai tellement de choses intelligentes à dire, mais que vous, non… C’est la raison pour laquelle vous ne m’attaquez que sur ça. »

Une réponse cash

Vaimalama Chaves a balancé une reponse cash. Avec regrets, elle se rappelle avoir « bien débuté l’année » 2019, « avec du panache », avant que cette femme ne s’en prenne à elle avec sa question honteuse. « J’ai la culture polynésienne ancrée et, chez nous, on est sincères. Et, si on ne le dit pas, ça se voit sur notre visage », a-t-elle souligné. Mais, la Miss France conserve d’excellents souvenirs de son élection au concours de Miss France, d’autant plus que celui-ci est très regardé en Polynésie française.

« Déjà, juste avant Miss France par exemple. Le fait d’être Miss Tahiti, on atteint une sorte de statut, je peux dire, un peu de reine. Vraiment, on dit ‘la princesse des îles’… On est amené à aller partout dans le monde, à rencontrer de nombreuses personnes. À faire des déplacements à droite, à gauche et tout le monde nous adore », a souligné Vaimalama Chaves, en précisant que ce concours de beauté « est beaucoup plus important que le football » en Polynésie. nous a souvent l’occasion de vous parler de l’élection des Miss France.

Un beau parcours

Vaimalama Chaves est née en 1994 à Tahiti. Issue d’une famille nombreuse, elle est la fille d’une infirmière et d’un postier, elle a deux ans quand ses parents divorcent.

Vite, la petite fille est férue de musique et prend des cours de ukulélé, de guitare mais aussi de chant. Son bac décroché, elle continue ses études et s’inscrit en BTS. Après avoir décroché son diplôme, elle suit un cursus universitaire et décroche une licence de droit mais aussi un master en management. Elle souhaite alors devenir enseignante de marketing. Elle travaille d’abord comme community manager pour une salle de fitness.

De plus, Vaimalama Chaves se lance un challenge en s’inscrivant à un concours de beauté. A l’adolescence, elle a souffert des moqueries sur son physique. Après une grosse de perte de poids, la jeune fille, motivée, défile pour la première fois et rapidement, son beau visage et ses yeux verts marquent les esprits. En 2018, elle remporte le titre de Miss Tahiti à Papeete. Elle décide de se consacrer entièrement aux préparatifs de l’élection nationale et lâche son poste de community manager. Un travail qu’elle aime beaucoup.

En décembre 2018, elle est sacrée Miss France 2019, devant un jury sous la présidence de Line Renaud. Elle gagne le concours près de la moitié des votes des téléspectateurs et devance Miss Guadeloupe, sa première dauphine, et Miss Franche-Comté. Vaimalama Chaves est la cousine de Mareva Georges, une ex-Miss Tahiti qui fut élue Miss France 1991.

En décembre 2019, Vaimalama Chaves sort son premier album nommé Good Vaïbes. Côté sentimental, en septembre 2020, elle officialise son idylle avec Nicolas Fleury, sur sa page Instagram. nous vous parlera de son actualité dans les semaines et mois à venir.