Nos animaux de compagnie ne vivent pas aussi longtemps que nous. Un vétérinaire appelle à la décence des maîtres pour qu’ils accompagnent leurs animaux jusqu’à la fin. Pour cela, il donne des détails à vous briser le cœur.

L’euthanasie est un vaste sujet éthique qui fait débat en France depuis de longues années. Pour les humains évidemment, mais aussi pour les animaux. En effet, eux aussi ont le droit à une mort dans la dignité, entourés de ceux qu’ils aiment et sans douleur. Mais les pratiques ne sont pas encore encadrées comme elles le devraient. Ainsi, des vétérinaires se révoltent de constater que des maîtres abandonnent leurs compagnons poilus dans les derniers instants de leurs vies. Ces drames sans noms n’ont que trop duré. Alors, un vétérinaire américain lance un appel à la décence en détaillant les deniers instants qui précèdent le décès des animaux euthanasiés. nous vous raconte tout, préparez les mouchoirs.

Euthanasie : dans quels cas elle s’applique à nos animaux domestiques

Ce sont principalement trois raisons qui poussent les maîtres d’animaux de compagnie à demander aux vétérinaires de mettre en place une euthanasie pour leurs compagnons. Ces trois raisons sont les plus courantes mais il en existe d’autres.

La douleur : sans solutions pour soulager les douleurs des animaux, les maîtres peuvent demander d’abréger les souffrances de leurs compagnons. Le vétérinaire tranche si la maladie est incurable ou si les soins apportés n’ont pas d’effets.
L’anorexie : si les animaux sont atteints d’une maladie qui les empêche de se nourrir, ils vont vers une mort certaine. La encore, si aucune solution ne peut sauver l’animal, l’euthanasie peut être une solution mise en place par le vétérinaire.
L’incontinence : pour des raisons d’hygiène, si les animaux ne peuvent pas se retenir de faire leurs besoins, leurs maîtres demandent à mettre fin à leurs vies.

Les vétérinaires peuvent aussi avoir recours à l’euthanasie pour d’autres raisons qui ne relèvent pas de la santé. En effet, il peut être question d’animaux violents et dangereux par exemple. Ou encore d’animaux abandonnés alors que les refuges débordent et qu’ils ne trouvent pas de nouvelles familles. Et dans ces cas-là, comme dans les premiers, encore trop d’animaux font face à la mort seuls, désorientés et apeurés.

Cela devient de plus en plus insoutenable pour les vétérinaires. En effet, ils ont choisi ce métier par amour des animaux. Se retrouver à pratiquer une euthanasie est alors un constat d’échec et un moment de grande détresse, pour eux comme pour les animaux abandonnés. D’autant que les maîtres ont trop souvent tendance à disparaître dans les deniers instants de l’animal. Or, cette pratique mérite de retrouver un peu d’humanité. Aussi, un vétérinaire américain a poussé un cri du cœur concernant l’euthanasie des animaux. Ce massage a été si relayé sur la Toile qu’il a attiré l’attention de votre magazine nous.

Un message pour que les maîtres tiennent leurs engagements jusqu’au bout

Adopter un animal de compagnie n’est pas un acte anodin. C’est une décision qui se doit d’être murement réfléchie. En effet, un animal en bonne santé pourra vivre jusqu’à 15 ou 20 ans selon les races et les espèces. Il n’est alors pas question de se lasser de si tôt de sa compagnie. Et quand bien même l’on accompagne son chien ou son chat jusqu’à l’inévitable euthanasie, ce n’est pas le moment de l’abandonner. Aussi difficile soit-il d’assister à son dernier souffle, il est apparement essentiel pour l’animal de savoir qu’il est près de son maître. En effet, ce vétérinaire américain détaille les derniers instants des animaux face à l’euthanasie et met des mots sur l’indicible.

“Vous avez été le centre de son monde pendant toute sa vie ! Il fait peut-être partie de la votre, mais tout ce qu’il connaît lui, c’est vous, sa famille. C’est une décision m*rdique à prendre à chaque fois c’est sûr, c’est dévastateur pour nous, humains, de le perdre. Mais je vous en prie, ne le laissez pas mourir seul. Ne le faites pas passer de la vie à trépas dans un endroit étranger, dans un endroit qu’il n’aime pas. Ce que vous devez savoir, ce que l’on ne sait pas, c’est qu’il vous recherche quand vous le laissez seul !” déclare ce docteur américain, employé de l’hôpital vétérinaire Hillcrest.

Ce sont des propos durs mais que tous les propriétaires d’animaux doivent entendre. nous en convient, ce n’est jamais facile de perdre son animal de compagnie. Mais il ne mérite pas de passer ses dernières heures dans la peur. Aussi, il est possible de faire pratiquer l’euthanasie à domicile pour nos compagnons à quatre pattes dont l’issue est inévitable.