Sarah n’est pas une candidate comme les autres. En effet, le coup de cœur de Paul Pairet a des millions d’idées à la seconde. Encore faut-il les réussir sans céder à la pression. Ces moments déjà collector, les fans les gravent dans leurs mémoires. Elle ira loin cette petite…ou pas !

Avec Sarah, ça passe ou ça casse ! En effet, personne de Top Chef n’aurait pu imaginer à quel point son stress allait lui jouer des tours !

Sarah arrive-t-elle au bout de course ?

Cette saison de Top Chef est tout simplement déroutante. En effet, pour nous mettre dans la bouche la production a dévoilé une partie des coulisses dans la presse. Elle n’était pas facile la gestion du protocole sanitaire. Par conséquent, l’équipe a dû remanier son règlement. De plus, des épreuves mythiques comme La g**rre des restos ou bien La boite noire ont dû revoir leur copie. Quoi qu’il arrive, Sarah peut être fière de son parcours. Présente dans la team de Paul Pairet, elle fait des étincelles ! Du reste, ces dernières heures son angoisse lui a joué des tours. Comment va-t-elle faire pour apprendre à gérer ses émotions ?

Toujours sur le fil

Lorsque le chef espagnol Angel Leon Arrive sur le plateau de Top chef, c’est la révolution. En effet, pour ces cuisiniers en culotte courte, c’est un modèle du genre. Vu qu’il a trois-étoiles, il attend alors apprendre. Sarah en a conscience. Elle doit mettre les bouchées doubles elle veut tirer son épingle du jeu. Cependant, comme d’habitude, victime de son stress, elle va se piquer ! Ce n’est pas que sa recette était mauvaise. C’est juste que la cuisson manquait de temps. Le plus rageant pour elle, ce qu’il manquait peu de cuisson pour décrocher son laissez-passer du premier coup… À peine “une minute et demie” de plus aurait suffi pour sortir une pure merveille de ses fourneaux.

Révoltée, Sarah n’arrive pas dissimuler sa peine. Elle déclare. “Plus on met du cœur dans ce qu’on fait, plus c’est énervant de pas réussir. C’est hyper fr*strant. Je suis trop déçue”. Or, il va se passer un phénomène complètement incroyable. Lorsqu’elle est dans cet état, la candidate Top chef est capable de démolir des montagnes aussi hautes que l’Everest. C’est pourquoi, elle va donner le meilleur d’elle-même pour briller à nouveau dans les yeux de son coach culinaire ! Et c’est une nouvelle fois un succès !

La goutte d’eau ?

Maintenant en quart de finale, Sarah se promet de ne pas citer la panique. C’est pourquoi, lorsqu’on lui annonce qu’elle devra cuisiner quelque chose avec des algues, elle a presque automatiquement une idée qui arrive. Au moins, elle se dit qu’elle va grappiller quelques minutes d’avance sur ses concurrents qui se creusent encore la tête. Elle va nous mitonner un tarama aux petits oignons. Hélas, rien ne va se passer comme prévu ! Quel drame !

Comme le prouve cette photo, à peine terminé, son interprétation de la recette grecque a fait un vol plané et atterrit par terre. En face d’elle, Mohamed ne revient pas. Elle n’a vraiment pas de chance. Or, il la connaît, elle va forcément se rattraper. Ce n’est pas possible qu’elle baisse les bras si près du but !

L’art ou la manière de rebondir

C’est d’ailleurs l’avis de son chef Paul Pairet qui n’arrive pas à dissimuler “Oh my God. Le tarama, c’est un élément phare de la recette. Si elle ne l’a plus, adieu le pass. Sarah ne peut pas se permettre de trébucher sur cette épreuve. Il faut qu’elle réagisse et très vite”. Que va-t-il se passer ? nous et ses fans tremblent avec elle et lui envoient plein de bonnes ondes !

Fort heureusement pour nous, elle a toujours un ressort qui la pousse à aller de l’avant. C’est pourquoi, elle improvise une recette qui fera ses preuves et qui amène tout droit en demi-finale. Comme promis, le chef réalise sa petite danse de la joie. D’avance, on leur souhaite beaucoup de courage pour cette dernière étape avant le grand jour ! Que la zen attitude soit avec toi, Sarah !