On se présente plus l’actrice Salma Hayek. En plus d’avoir une beauté naturelle, on l’apprécie encore plus depuis son mariage à un Français ! En tout cas, en coulisses, sa existence est loin d’être un long fleuve tranquille. nous vous raconte tout en détails !

Ça n’arrive pas qu’aux autres ! Encore fragilisée par la maladie et le traumatisme subi, Salma Hayek se livre comme jamais !

Salma Hayek a eu la peur de sa vie !

Depuis un an et demi, les réseaux sociaux n’ont jamais été si fréquentés. En effet, de nombreuses célébrités s’en servent pour garder le lien avec leurs fans. Entre les tournages et les tournées interrompus avec la Covid-19, on découvre aussi les demeures de nos artistes préférés. Pendant le premier confinement, nous se souvient d’Ary Abittan qui organisait un apéro musical tous les soirs. Malheureusement, on apprend quelques fois de douloureuses nouvelles sur leur état de santé. Preuve étant, l’histoire de Salma Hayek a de quoi faire réfléchir ! On est bien peu de choses face à une pandémie…

Une phrase choc !

Avant de commencer à vous raconter l’enfer de Salma Hayek, la rédaction a évoqué le calvaire de la chanteuse Pink. Comme vous avez pu le deviner, elle a contracté une forme grave du coronavirus. Celle qui nécessite une hospitalisation et du personnel compétent à ses côtés en permanence. Totalement apeurée par son état, elle confie même avoir débuté l’écriture de ses dernières volontés. “J’en suis arrivée au point où je pensais que c’était fini pour moi. J’ai appelé ma meilleure amie et je lui ai dit ‘J’ai besoin que tu dises à Willow combien je l’aime‘. C’était vraiment critique et très terrifiant.” Incroyable d’être à ce stade de désolation, et pourtant, c’est malheureusement fréquent. Vu qu’on n’a pas encore de remèdes efficaces contre la maladie, il faut absolument se faire vacciner ou bien se protéger. Ce n’est qu’en réalisant une stratégie collective qu’on pourra s’en sortir avec les honneurs.

En France, c’est le chanteur Moundir qui a malheureusement vécu des semaines difficiles. Pas totalement remis de cet épisode sanitaire, il tient à partager son expérience au plus grand nombre. Surtout aux jeunes qui se sentent invincibles ! Comment cette force de la nature a-t-elle pu sombrer à ce point ? En tout cas, Salma Hayek n’oubliera jamais non plus ce moment où tout m’a basculé. Même si son état nécessitait des soins en établissement hospitalier, elle a refusé de s’y rendre. À l’adresse de son médecin fou d’inquiétude, elle aura cette phrase terriblement choquante pour ses fans du monde entier. ‘Non, merci. Je préfère mourir à la maison”

Une longue traversée du désert

Pendant sept longues et horribles semaines, Salma Hayek ne va pas voir la lumière du jour. Quant à ses proches, à savoir son mari et sa petite fille, il est impossible de l’approcher et encore moins d’apaiser ses tourments. Parfois, juste un regard peut suffire à calmer les choses, au moins psychologiquement parlant. Mise sous oxygène en permanence, elle n’avait plus aucune notion de la réalité. D’ailleurs, vu qu’elle a choisi de rester à demeure, il a fallu se montrer patient avant que son organisme recommence à fonctionner naturellement.

Aujourd’hui Salma Hayek n’est pas vraiment remise de ce calvaire. Cependant, elle a décidé de participer à la belle aventure proposée par Ridley Scott. Dans le biopic sur Gucci, elle va donner la réplique à Lady Gaga, mais aussi Adam Driver. Oui, c’est un petit rôle, mais c’est limite tant mieux. C’est tout ce dont elle a besoin pour retrouver des forces. Elle s’en confie à nos confrères de Variety. “Cela ne demandait pas beaucoup de temps. C’était assez facile. C’était vraiment le projet parfait pour simplement reprendre le boulot.”

Patience, elle arrive !

D’ailleurs, cette petite anecdote en dit long sur son état physique. “Au début cela a commencé par des réunions Zoom, mais je ne pouvais pas en faire trop, car je me fatiguais vite” Chez nous, on lui souhaite un bon rétablissement et on a déjà hâte de la découvrir dans ce projet. Plus qu’une renaissance, c’est maintenant qu’elle a besoin de vous chers fans !