Caroline Margeridon à la fois star du petit écran et femme d’affaires successful est aujourd’hui mère de deux enfants, Alexandre et Victoire.

Si Sophie Davant adore l’acheteuse Caroline Margeridon, elle redoute en revanche son exposition médiatique. En particulier son exposition sur les réseaux sociaux. Au point où elle s’en est confiée ouvertement aux journalistes de Femme Actuelle le 17 mai dernier.

Sophie Davant

Sophie Davant a tout d’abord raconté comment leur amitié a pris forme. C’est à la suite d’un conflit au cœur de l’émission que les deux femmes se sont rapprochées. Car Sophie Davant a du prendre la défense de Caroline Margeridon. Depuis, elles sont inséparables. “On se fait rire mutuellement parce que justement on est très différentes ! Je trouve qu’elle a des pantalons trop serrés, des talons trop hauts… Mais elle est la première à le dire, elle est formidable pour ça ! Elle dit que son image ne correspond pas à ce qu’elle est à l’intérieur, je crois que c’est ça qui m’amuse”, a ainsi dévoilé Sophie Davant à nos confrères de Femme Actuelle.

Sophie Davant: Une enfance malmenée

En septembre dernier, le magazine Gala publiait un portrait de Caroline Margeridon. Les confidences qu’elle faisait aux journalistes nous avait particulièrement bouleversés. D’origine vietnamienne, Caroline Margeridon avait en effet les relations inexistantes avec sa mères. Les souvenirs qu’elle a sont celles d’une enfance malheureuse, où elle doit se débrouiller seule. Sa mère la met au monde à l’âge de 22 ans : « Petite, c’est moi qui m’occupait d’elle. Elle ne me surveillait pas, passait sa vie à jouer son argent au casino. Il est trop souvent arrivé qu’elle… dépasse les bornes. ». Mais la petite fille ne baisse pas les bras et s’accroche. Cette dure leçon de la vie la rend plus forte pour affronter d’autres difficultés qui arrivent plus tard.

Une vie sentimentale toujours mise à l’épreuve

Caroline Margeridon à la fois star du petit écran et femme d’affaires successful est aujourd’hui mère de deux enfants, Alexandre et Victoire. Et ses deux petits, elle a dû les élever seule. Elle se décrit comme un “mec dans un corps de femme” et les deux derniers hommes qui ont partagés sa vie l’ont trompée : tout d’abord le père de ses enfants et célèbre jockey Gérald Mossé et ensuite l’avocat pénaliste Jean-Marc Fedida avec qui elle était mariée. “J’ai quitté le père de mes enfants à 33 ans, mes petits sous le bras une nuit à 4 heures du matin quand je me suis aperçue qu’il me trompait”.

« Je suis si fière d’eux. »

Si elle n’a pas été heureuse en amour, Victoire déclare être une maman comblée. Pendant le confinement, la spécialiste des meubles du XVIIIème siècle a partagé une photo de ses enfants sur Instagram. Elle écrivait ceci : “Je ne sais pas pourquoi, aujourd’hui j’avais envie de vous faire partager ma raison de vivre… Je suis si fière d’eux. Prenez soin de vous mes amours”. Et Caroline Margeridon s’est liée d’amitié avec Sophie Davant, qu’elle adore profondément.

“L’émission m’a apporté une famille alors qu’on m’a toujours dit que c’était un monde hyper superficiel le monde de la télévision.”, confiait-elle ainsi en septembre à Jordan De Luxe sur Non Stop People. On comprend alors que derrière sa féminité affichée pleine de jeans slim ou panthère, de talons de 12 cm et de bijoux en or se cache une femme forte. L’acheteuse-phare d’Affaire Conclue sur France 2 fêtera ses 55 ans le 29 septembre prochain.

« Je l’ai mise en garde, je passe ma vie à ça… »

Mais son amie Sophie Davant ne la croit pas si forte que ça. “Je l’ai mise en garde, je passe ma vie à ça… Je trouve qu’elle s’expose trop. Il y a toujours un revers de la médaille à ça. J’essaie de lui expliquer mais c’est difficile, ils sont livrés à la notoriété et ça peut être grisant”, a-t-elle ainsi expliqué aux journalistes de Femme Actuelle le 17 mai dernier. « Je sais que Caroline ne changera jamais ! Mais j’admets avoir parfois peur pour elle. J’ai peur que ce soit trop… », a-t-elle ainsi poursuivi.

Il semblerait que Sophie Davant craigne que Caroline Margeridon prenne le même chemin que le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, remercié en juillet 2020 pour ses comportements incorrects. “Il avait autre chose à mettre en avant que d’aller prendre la parole sur n’importe quel sujet. C’était quelqu’un de compétent, de génial dans sa manière d’être… On avait besoin de lui dans l’émission. C’est dommage qu’il se soit exclu tout seul. J’aurais adoré qu’il reste parmi nous.”, a ainsi conclu l’animatrice.