Dans les colonnes de Femme actuelle, Laurent Ruquier a accepté de se confier sur sa vie privée.

Alors que Laurent Ruquier était en couple pendant de longues années avec Benoit Petitjean, voici qu’on en sait un peu plus sur son nouveau compagnon. Dans une récente interview pour nos confrères de Femme Actuelle, l’animateur de France 2 a accepté pour une fois, de parler de son nouveau chéri. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous va vous en dire plus sur lui. C’est parti.

Laurent Ruquier file parfait amour

On peut le dire, Laurent Ruquier a vite trouvé chaussure à son pied après sa séparation avec Benoit Petitjean. Pacsé en 2012, l’animateur de France 2 s’est séparé de l’acteur et cavalier, il y a maintenant trois ans. Depuis, le présentateur des “Enfants de la télé” est plutôt discret sur sa vie privée. Mais il y a quelques heures maintenant, il a décidé d’en dire un peu plus sur celui qui partage sa vie actuellement. Ce que la rédaction d’nous peut vous dire, c’est que le bel inconnu possède une salle de sport. C’est en tout cas ce qu’a dit le journaliste dans une récente interview pour Femme Actuelle.

D’ailleurs, dans celle-ci, il a évoqué le confinement. Et notamment sa vie confinée avec son nouveau compagnon. Une sorte de test pour prouver qu’ils sont compatibles :“Ça a été un bon test pour prouver qu’on était bien fait pour être ensemble. En plus, on était à peu près du même avis sur l’absurdité de la situation. Comme on dit chez moi en Normandie : ‘on se montait le bourrichon‘. Le confinement l’a plus impacté que moi parce qu’il possède une salle de sport. Mais elle va rouvrir le 19 mai !”.

Il s’en prend à Olivier Véran

Il faut le dire, depuis que Laurent Ruquier a sorti son livre “Finement con“, il est très bavard. D’ailleurs, il n’hésite pas à s’en prendre à tout le monde. C’était notamment le cas il y a quelques jours, d’Olivier Véran. En effet, l’animateur de France 2 a accusé le ministre de vouloir manipuler les Français : “Lui je ne l’aime pas ! C’est ma cible préférée ! Je reproche notamment à Olivier Véran au moins de novembre d’avoir pris en exemple pour faire taire l’opposition celui d’un jeune de moins de trente ans en réanimation. Je ne remets pas en question ça, c’est terrible: il y a des jeunes qui sont morts mais combien d’entre eux?“.

Si vous ne vous rappelez pas du fait dont Laurent Ruquier fait référence, la rédaction d’nous va vous le dire. Ainsi, en novembre dernier, devant l’assemblée, Olivier Olivier Véran avait pris l’exemple d’un jeune homme hospitalisé dans un service de réanimation qu’il venait de visiter. Il voulait mettre en garde tout le monde contre les dégâts que pouvait faire le coronavirus. Mais l’animateur de France 2 n’a pas aimé, et l’a fait savoir : “Ce jour-là à l’Assemblée, j’ai découvert un manipulateur, pour moi ça s’appelle de la manipulation, même un mensonge. Ce n’est pas représentatif des victimes du Covid”.

En colère contre la dictature de la peur

Evidemment, ce n’est pas la première fois que Laurent Ruquier s’en prend à un membre du gouvernement. Depuis le début de la pandémie, l’animateur s’en prend à ceux qui usent la “dictature de la peur”. On peut le dire, il en a marra du Covid-19 : “Voilà ce qu’on vit depuis un an ! Et encore aujourd’hui, il y a des médecins sur les chaînes info qui se sont transformées en hôpitaux, on les voit tout le temps là… C’est hallucinant !” déclare-t-il notamment.

Ce qu’il ne supporte pas, c’est surtout le discours des médecins ou du gouvernement. En effet, tout le monde veut faire culpabiliser les Français selon lui : “Je ne supporte pas le mensonge et je ne supporte pas qu’on culpabilise les Français. Ce n’est pas de notre faute. Les Français et d’ailleurs, les populations dans le monde entier“. Il ne fait aucun doute que l’animateur de France est soulagé que ce mercredi 19 mai, les terrasses et les restaurants puissent rouvrir. D’ailleurs, il ne serait pas étonnant de le voir boire un coup ce jour-là. Enfin, si le temps le permet évidemment. Ce n’est pas gagné.