Le 14 mai dernier, France 3 avait programmé le premier épisode d’Archives secrètes : dans l’intimité de nos idoles. Un documentaire saisissant dans lequel les inconditionnels de Johnny Hallyday ont vu des images incroyables de l’artiste, totalement ivre. nous vous donne tous les détails de cette séquence hallucinante.

S’il est une vraie star, vénérée par des milliers d’afficionados, Johnny Hallyday a connu une vie vraiment trépidante. Le chanteur, épicurien, aimait consommer des boissons alcoolisées, des cigarettes, des substances illicites. Il aimait aussi beaucoup les femmes.

Les addictions de Johnny Hallyday

Ces sources de plaisirs illicite ou tabous ont mis en avant un aspect peu reluisant de l’immense chanteur Johnny Hallyday. Dans une séquence montrée le 14 mai sur France 3, les fans ont vu l’autre facette de la vedette aux millions d’albums écoulés.

Dans un documentaire inédit qui s’appelle Archives secrètes : dans l’intimité de nos idoles, le compagnon de Laeticia Hallyday figure dans une scène, allongé sur une table, les cheveux gras par la sueur et le visage plein de sueur. Apparemment totalement saoul, il tient des propos choquants.

Johnny Hallyday veut qu’on lui apporte une fille !

Une scène est incroyable. Cigarette au bec, verre de vin dans l’autre, l’artiste s’embarque dans des élucubrations peu cohérentes. « Je fume, je me bourre la gueule, je fais l’amour, je fais tout et je suis en bonne santé », indique-t-il. Puis le chanteur s’allonge, et allonge ses jambes ensuite dit : « Maintenant, ce qu’il me faut vraiment, c’est une fille. Il me faut une fille. Amenez-moi une fille », hurle-t-il.

Une scène hallucinante qui montre les excès qui étaient courants. « Il me disait toujours : ‘À 30 ans, je serai mort”, s’est rappelée Sylvie Vartan. « Je crois que c’est la cadence à laquelle on vivait, et la difficulté de tout apprécier, de tout digérer, car c’était impossible », précise-t-elle. La mère de David Hallyday a été choquée par des séquences diffusées durant ce documentaire.

Dans les coulisses de la vie de Johnny Hallyday

En 1971, le metteur en scène François Reichenbach a suivi les pas de Johnny et Sylvie durant un périple aux États-Unis. Oubliant absolument la caméra, les deux tourtereaux s’étaient abandonnés dans une piscine. « Mais c’est dingue ! Je n’aurais jamais fait une chose pareille ! Je me demande comment deux êtres qui étaient si timides… Je me demande si on se rendait compte que quelqu’un nous filmait », a-t-elle dit.

Jean-Philippe Smet est en 1943 à Paris. Sa jeunesse est marquée par de multiples voyages en Europe. Rattrapé par la fibre artistique familiale, il suit des cours de théâtre, joue de la guitare. En 1956, il monte sur scène pour la première fois et fait la première partie de Desta et Lee Halliday à Copenhague.

A Paris, l’adolescent découvre un nouveau courant incarné par Elvis Presley. Signé par Vogue en 1960, il édite un disque, T’aimer follement. Il déclenche vite la ferveur durant ses performances en concert. Avec l’album Salut les copains, il devient le chanteur phare des yéyés. En 1963, L’idole des jeunes fait un carton.

Un artiste au parcours incroyable !

Durant les années 1970, Johnny veut se diversifier. Il travaille avec Philippe Labro qui lui écrit des textes et signe deux albums Vie et Flagrant délit. En 1973, il chante avec Sylvie Vartan, J’ai un problème, qui fait un carton. En 1975, il enregistre Rock à Memphis puis va aux Etats-Unis en famille plusieurs mois. Il revient en 1976. A la fin des années 1970, les albums et les concerts se multiplient.

Dans les années 80, il fait la connaissance de Michel Berger qui lui écrit l’album Rock’n’Roll Attitude qui rencontre un gros succès. Puis Jean-Jacques Goldman lui fait l’album Gang. Le chanteur enchaîne les collaborations.

Dans les années 90, il fête ses 50 ans sur scène en 1993 au Parc des Princes. En 1999, c’est un gros succès avec l’album Sang pour sang, écrit par David Hallyday. En 2005, il édite son dernier album avec sa Universal, Ma vérité. A la fin de la même année, il intègre Warner et édite Le coeur d’un homme. En 2009, Johnny Hallyday fait une nouvelle tournée Tour 66.

En décembre 2009, il est hospitalisé d’urgence à Los Angeles. Pour son retour dans les bacs, le chanteur collabore avec Matthieu Chedid ou encore Miossec. En 2014, il retrouve Eddy Mitchell et Jacques Dutronc pour Les Vieilles canailles. Le 5 décembre 2017, Johnny Hallyday meurt à l’âge de 74 ans chez lui à Marnes-la-Coquette.