Ce mardi 11 mai, c’est à cause d’un petit bijou que Faustine Bollaert a créé une polémique sur Instagram.

Il y a quelques heures, Faustine Bollaert a partagé sur les réseaux sociaux, un selfie d’elle portant un bracelet de marque. De quoi scandaliser les internautes. La rédaction d’nous va vous en dire plus.

Une publicité pour une créatrice

Plutôt très active sur les réseaux sociaux, Faustine Bollaert aime partager son quotidien avec les internautes. Outre sa vie de mère et son quotidien de présentatrice sur France 2, la belle brune, aime également partager les meilleurs moments qu’elle passe avec ses copines. C’est pour cette raison, que ce mardi 11 mai, elle a décidé de partager sa nouvelle trouvaille avec eux : son bracelet “My Move”, création de son amie Valérie Messika. Ainsi, sur la photo, on peut voir les deux femmes arborer au poignet un lien en cuir avec un empiècement en argent : “Passion absolue pour le nouveau bracelet “My Move” de Messika et pour sa créatrice de mon coeur Valérie Messika” explique l’animatrice de France 2.

Évidemment, la créatrice n’a pas mis longtemps avant de réagir et de répondre. Elle a notamment déclaré :”Tellement bon ce moment passé entre girls …. merci ma copine“. Malheureusement, cette publication n’a pas plu à tout le monde, c’est le moins qu’on puisse dire. En effet, si le bracelet a plutôt eu un bon écho, le prix a scandalisé les internautes. En quelques minutes, la photo a créé une véritable polémique puisque le bijou est affiché à 990 euros sur le site où il est vendu, alors que d’autres bracelets se vendent entre 890 euros et 30 000 euros. Une somme mirobolante quand on sait que beaucoup de Français sont dans la galère.

Les internautes s’en prennent à Faustine Bollaert

Suite à la publication de Faustine Bollaert, de nombreux internautes ont pris le temps de réagir à la photo. En effet, nombreux sont ceux qui ont remarqué que le bracelet était hors budget. Sur le site de la créatrice, le bracelet de la photo est au prix de 990 euros : “Magnifique, mais pas à la portée de toutes les bourses”, “Dommage un peu cher pour moi”, “Magnifique oui, mais seulement pour une sélection de personnes au vu des prix, souvent plus cher qu’un smic !”, “Hélas pas dans mes moyens…”, “Vous abusez avec les tarifs quand même”, “Décidément, il faut avoir un salaire mirobolant pour pouvoir se faire plaisir !“, a-t-on notamment pu lire dans les commentaires.

Mais au-delà du prix du bracelet, certaines personnes ne comprennent pas pourquoi Faustine Bollart s’est laissé prendre au jeu des placements de produits. Selon les internautes, elle aurait dû rester authentique, sans avoir besoin de prendre de l’argent avec les réseaux sociaux :“Oh non maintenant elle aussi elle se met au placement de produit !”, “Je vous apprécie beaucoup Faustine cependant vous décevez avec vos placements de produits“, “Je vous aime beaucoup, mais toutes ces publicités me désolent”, ont-ils déclaré. Malgré les critiques, de nombreuses personnes ont pris la défense de la présentatrice. Pour elles, elle a tout à fait le droit de se faire plaisir avec ce qu’elle gagne de son dur travail.

Faustine Bollaert prête à prendre la succession de Jean-Luc Delarue

Depuis 2017, Faustine Bollaert illumine les après-midi de France 2 avec “Ça commence aujourd’hui”, une émission de témoignages. Il faut dire que la jeune femme a toujours été attiré vers ce genre d’émissions puisqu’elle était fan de Jean-Luc Delarue. D’ailleurs, dans une récente interview, elle a raconté sa première rencontre avec lui : “Aujourd’hui, je suis dans ses locaux, à Réservoir Prod, la société qu’il a créée et qui produit Ça commence aujourd’hui. J’ai gardé dans mon bureau la K7 audio de notre rencontre. Ses équipes m’ont confié un stylo qui lui a appartenu. Professionnellement, je l’admirais énormément. Je pense souvent à lui“.

Jean-Luc Delarue étant décédé, Faustine Bollaert pourrait reprendre le flambeau. En effet, l’animatrice de France 2 aimerait bien pouvoir relancer les émissions de témoignages en prime time. Et d’après elle, ça pourrait être pour bientôt : “Je rêverais qu’on m’appelle pour faire du doublage d’un film d’animation. Et puis, j’aimerais incarner le retour des émissions de témoignages en prime time. On travaille sur un nouveau format qui ne sera pas une simple adaptation de Ça commence aujourd’hui. Cela devrait arriver bientôt“.